Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Pierre Castaldi : L'ANPE, Benjamin et la télé réalité... Il se livre !

5 photos
Lancer le diaporama

Il y a un peu plus d'un mois, Jean-Pierre Castaldi a sorti son autobiographie Aux hasards de ma vie (Éditions du Cherche Midi), qui évoque les hauts et les bas de sa vie personnelle et de sa vie professionnelle. Un livre qui est l'occasion d'évoquer cette famille célèbre à laquelle il appartient et de régler notamment ses comptes avec feu Yves Montand.

Convié à parler de son ouvrage dans l'émission matinale de MFM Radio, Jean-Pierre Castaldi a répondu aux questions de Laurent Argelier avec sa sincérité incontournable : l'occasion de parler de ses "bas", que les journalistes éludent trop souvent d'après lui. C'est avec assurance qu'il raconte ses périodes de chômage, au cours desquelles il a été obligé, comme n'importe qui, d'aller au Pôle Emploi. Un lieu où il a vu d'autres talentueux acteurs comme Anny Duperey ou encore Bernard Giraudeau. Être une célébrité n'empêche pas de se plier aux règles administratives françaises...

L'acteur de théâtre raconte également la difficulté de son fils Giovanni à se faire une place en tant que chroniqueur chez Eurosport (un essai de trois mois a été effectué mais n'a pas été jugé concluant), une difficulté renforcée en étant "fils de" et surtout "frère de".

Concernant son autre médiatique fiston, Benjamin Castaldi, animateur incontournable de real TV, Jean-Pierre ose : "J'aimerais bien qu'il [fasse autre chose que la télé-réalité]. C'est pas facile à TF1, probablement. Il faisait une émission de radio il y a quelques années où il était brillant [sur Europe 1, il y a onze ans, NDLR], les gens adoraient ses interviews et je pense qu'il est capable de faire bien d'autres choses, ça j'en suis sûr. Et peut-être bien mieux."

Benji l'animateur-producteur, largement évoqué en cette période anniversaire de la télé-réalité (Benjamin Castaldi a présenté la première télé-réalité française, Loft Story, en 2001, et en présente encore aujourd'hui), doit-il se tourner vers autre chose pour faire la fierté de Papa ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel