Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

JO - Kate Middleton et William ravis par les exploits de Zara Phillips en cross

JO - Kate Middleton et William ravis par les exploits de Zara Phillips en cross
Kate Middleton et son mari le prince William, entourés de Camilla Parker Bowles, le prince Harry et la princesse Eugenie, ont assisté lundi 30 juillet 2012 à Greenwich Park aux excellentes performances de Zara Phillips sur High Kingdom dans l'épreuve de cross du concours complet aux Jeux olympiques de Londres.
53 photos
Lancer le diaporama
Kate Middleton et son mari le prince William, entourés de Camilla Parker Bowles, le prince Harry et la princesse Eugenie, ont assisté lundi 30 juillet 2012 à Greenwich Park aux excellentes performances de Zara Phillips sur High Kingdom dans l'épreuve de cross du concours complet aux Jeux olympiques de Londres.

On les disait loin d'être les meilleures amies du monde, même si chacune a honoré en beauté le mariage de l'autre en 2011, pourtant Kate Middleton n'a pas manqué de venir admirer les exploits de Zara Phillips, cousine de son mari le prince William, lors de l'épreuve de cross de lundi 30 juillet, deuxième temps du concours complet par équipes.

Le duc et la duchesse de Cambridge n'ont d'ailleurs pas eu à ménager leurs applaudissements, tant la fille de la princesse Anne et son cheval High Kingdom ont brillé sur la piste de Greenwich Park : après un score très honorable (46,10 points de pénalité) dimanche lors de l'épreuve de dressage, certes non pris en compte (car quatrième score des cinq représentants britanniques et seuls les trois meilleurs de chaque équipe sont retenus), le tandem a signé un très beau passage (46,10 à nouveau) dans cette épreuve beaucoup plus relevée et généralement déterminante pour le classement final. Dans les gradins, sous le soleil, William et Kate ont apprécié, ainsi que le prince Harry (très lié avec sa cousine Zara), la princesse Eugenie d'York, Lord Sebastian Coe ou encore Camilla Parker Bowles, grande complice de Kate, assis à côté d'eux. Zara Phillips est en train de réussir ses premiers JO et pourrait bien en repartir avec une médaille, joie que n'avait pas connue sa mère, la princesse Anne, lors des Jeux de Montréal en 1976...

Lorsqu'elle est entrée dimanche 29 juillet pour la première fois sur la piste olympique de Greenwich Park, montant High Kingdom pour disputer la première des trois épreuves du concours complet par équipe, à savoir le dressage, Zara Phillips a reçu un accueil évidemment hyper chaleureux de la part de ses compatriotes. Un sacré frisson a dû alors parcourir l'échine de la petite-fille de la reine Elizabeth II, qui dispute enfin à 31 ans ses premiers Jeux olympiques, après deux rendez-vous manqués par malchance en 2004 et 2008, son cheval Toytown (désormais retraité, sur lequel elle fut championne d'Europe en 2006 et porta la flamme olympique à l'hippodrome de Cheltenham au printemps 2012) s'étant à chaque fois blessé à l'entraînement juste avant la compétition.

Officiellement sélectionnée depuis le 11 juin 2012 comme cinquième membre de l'équipe britannique de concours complet (dressage les 28 et 29 juillet, cross le 30, saut d'obstacles le 31), qui compte dans ses rangs William Fox-Pitt (numéro un mondial), Nicola Wilson, Mary King et Kristina Cook, Zara Phillips a réussi son entrée en matière, au second jour de l'épreuve inaugurale de dressage : avec un score de 46,1 points de pénalité, la fille de la princesse Anne n'a certes signé que le quatrième score de son équipe, mais néanmoins dans la moyenne du quintet du Royaume-Uni, qui a totalisé 127 points et pris la troisième place provisoire du classement après ce premier temps du concours.

Zara Phillips, outre le soutien du public britannique, pouvait compter dimanche sur celui de son entourage : si la reine Elizabeth, venue sur le village olympique la veille et cavalière émérite, n'était pas présente, son mari, le duc d'Edimbourg, n'a pas manqué ce grand moment qui appartient désormais aux annales sportives de la famille royale. Bien entendu, la princesse Anne, ancienne olympienne (qui disputa les sports équestres à Montréal 1976), observait avec fierté sa fille, au côté de son mari Timothy Laurence, de Mike Tindall (époux de Zara), Peter Phillips (frère aîné de Zara) et sa femme Autumn, et Mark Phillips, ex-mari de la princesse Anne et père de Zara, qui est également le coach de l'équipe américaine de concours complet. Un clan, qu'on a l'habitude de voir sur les pelouses de Gatcombe et du Gloucestershire, auquel s'ajoutait la princesse Benedikte de Danemark.

Après le dressage, les cavaliers entraient réellement dans le vif du sujet lundi avec la seconde épreuve, le cross, décisive pour les espoirs de médaille. Où l'on attendait surtout un affrontement au sommet entre Allemagne, Grande-Bretagne et Etats-Unis, nationas phares de la spécialité. Si les Américains n'ont pas tenu leur rang, cavaliers allemands et britanniques ont bataillé aux avant-postes, occupant 6 places dans le top 10 en compagnie de quelques intrus suédois et néo-zélandais. Au final, le bras de fer a tourné à l'avantage des visiteurs : les Allemands Klimke, Jung et Auffahrt se classent 1er (39,30 pts), 3e (40,60) et 7e (44,80). Avec son très joli passage à 46,10, Zara Phillips est dans le top 10 (9e ex aequo), derrière ses compatriotes Kristina Cook (4e avec 42,10) et Mary King (5e avec 42,20).

Avec Allemagne (1er avec 124,70), Grande-Bretagne (2e avec 130,20) et Suède (3e avec 131, 40) en quelques points, la finale de mardi lors de l'ultime épreuve (saut d'obstacles), la tension sera forcément à son comble...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image