Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Juan Carlos Ier d'Espagne se retire : sa lettre émouvante à son fils Felipe VI

Le roi Juan Carlos Ier d'Espagne et son fils le roi Felipe VI lors de la cérémonie des Prix nationaux du sport espagnol le 10 janvier 2019 au palais du Pardo à Madrid.
30 photos
Lancer le diaporama
Le roi Juan Carlos Ier d'Espagne et son fils le roi Felipe VI lors de la cérémonie des Prix nationaux du sport espagnol le 10 janvier 2019 au palais du Pardo à Madrid.
Cinq ans après son abdication au profit de son fils, Juan Carlos Ier d'Espagne, 81 ans, a jugé que le moment était venu d'entériner sa retraite. L'ancien monarque le signifie dans une lettre qui est à la fois un témoignage de dévouement envers son pays et une affectueuse marque d'estime pour son fils, son successeur.

Revenir pour mieux partir : très présent dans l'espace public ces derniers mois, alors qu'il se faisait globalement discret depuis son abdication en juin 2014, le roi Juan Carlos Ier d'Espagne a communiqué le 27 mai 2019 sa décision de se retirer de la vie officielle à compter du 2 juin.

Âgé de 81 ans et toujours en délicatesse dans ses déplacements, qu'il fait à l'aide d'une canne, malgré de multiples opérations (hanches, genoux...), l'ancien souverain, qui régna de 1975 à 2014, a fait part de sa "retraite" à son fils le roi Felipe VI dans une lettre rendue publique par la Maison Royale.

"Votre Majesté, mon cher Felipe, y lit-on,

Au cours de ces dernières années, depuis mon abdication de la Couronne d'Espagne le 2 juin 2014, j'ai mené à bien des activités institutionnelles avec le même engagement envers l'Espagne et la Couronne que celui dont j'ai fait preuve durant mon règne.

À présent, alors que près de cinq années se sont écoulées depuis cette date, je pense qu'il est temps pour moi de tourner une autre page de ma vie et de me retirer définitivement de la vie publique.

C'est l'an dernier, lorsque j'ai célébré mon 80e anniversaire, que j'ai commencé à mûrir cette idée, laquelle s'est à nouveau imposée à moi lors de l'inoubliable commémoration du 40e anniversaire de notre Constitution au Parlement [le 31 octobre 2018, jour où la princesse Leonor des Asturies a prononcé son premier discours, NDLR]. Un acte solennel, chargé d'émotion pour moi, qui m'a permis d'évoquer, avec fierté et admiration, le souvenir de tant de personnes qui ont contribué à rendre possible la Transition politique et à réaffirmer mon sentiment de gratitude permanente envers le peuple espagnol, véritable architecte et principal protagoniste de cette étape cruciale de notre histoire récente.

Sûr de ma conviction, ferme et réfléchie, je te fais part, ce jour, de ma volonté et de mon désir de franchir ce cap et de cesser d'effectuer des activités institutionnelles à partir du 2 juin prochain.

Je prends cette décision avec toute l'affection et toute la fierté que je te porte en tant que père, avec toute ma loyauté, pour toujours.

Ton père, qui t'embrasse fort."

La dernière apparition publique du roi Juan Carlos Ier a eu lieu le 24 mai aux arènes de Las Ventas à Madrid dans le cadre de la Feria San Isidro. Depuis son abdication, sa passion pour la tauromachie a indéniablement été la principale motivation de ses sorties, parfois avec sa petite-fille Victoria Federica, fille de l'infante Elena. Il avait fait l'une de ses rares apparitions au côté de son fils Felipe VI en janvier dernier à l'occasion de la cérémonie des Prix nationaux du sport espagnol, au palais du Pardo.

Le règne de Juan Carlos, qui a mené l'Espagne vers la démocratie au sortir de la dictature franquiste, s'était achevé en 2014 dans un climat délétère. Entre autres affaires, l'instruction du procès Noos dans lequel son gendre Iñaki Urdangarin, fils de Cristina d'Espagne, a été condamné à près de six ans de prison ferme pour détournement de fonds et le scandale de sa partie de chasse au Botswana, où il s'était blessé, avait écorné l'image de patriarche populaire qu'il s'était forgée au fil des ans. Il jouit toutefois encore d'un capital sympathie élevé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Lara Fabian raconte son premier baiser avec son mari Gabriel Di Giorgio dans "Salut les terriens" rediffusé le 20 avril 2019.
Chiara Ferragni fête ses 32 ans en famille avec le sac "Peekaboo" de Fendi. Mai 2019.
Le mannequin Kinsey Wolanski a interrompu la finale de la Ligue des champions Tottenham-Liverpool au Wanda Metropolitano, à Madrid, le 1er juin 2019.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Story Instagram de Camille Gottlieb sur le défilé de la première collection d'Alter Designs, la marque de sa soeur Pauline Ducruet, le 18 juin 2019 à La Cartonnerie, à Paris.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Jade Lagardère à l'hôpital en Belgique le 5 juillet 2019, en raison d'une pyélonéphrite.
Olivier Dion se prête au jeu de l'interview VNR de Purepeople.
Karen Khachanov après sa huitième de finale contre Juan Martin Del Potro à Roland-Garros le 3 juin 2019. Sa femme Veronika Shkliaeva est enceinte de leur premier enfant
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel