Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton glamour dans la robe de sa mère Carole pour son premier discours

Kate Middleton portait le 19 mars 2012, pour l'inauguration de The Treehouse à Ipswich en sa qualité de marraine de l'EACH, la même robe Reiss bleue que sa mère Carole Middleton, en juin 2010 au dernier jour du Royal Ascot.
53 photos
Lancer le diaporama
Kate Middleton portait le 19 mars 2012, pour l'inauguration de The Treehouse à Ipswich en sa qualité de marraine de l'EACH, la même robe Reiss bleue que sa mère Carole Middleton, en juin 2010 au dernier jour du Royal Ascot.

Lundi 19 mars 2012, une autre date à marquer d'une pierre blanche dans la carrière royale naissante de Catherine, duchesse de Cambridge : annoncée quelques jours plus tôt, c'est cette date que l'Histoire retiendra comme le jour où Kate Middleton a prononcé sa première allocution publique en engagement officiel.

Cette grande première, l'épouse du prince William - en déploiement dans les Malouines pour quelques jours encore - l'avait réservée à The Treehouse, un centre de soins pédiatriques qu'elle venait inaugurer à Ipswich. L'établissement dépend de l'organisme East Anglia's Children's Hospices (EACH), qui s'occupe d'enfants souffrant de pathologies lourdes ainsi que de leurs familles à travers les régions du Suffolk, de l'Essex, du Cambridgeshire et du Norfolk, et dont Kate assume le patronage depuis le mois de janvier.

Une nouvelle robe recyclée !

Si, pour l'occasion, la duchesse Catherine, 30 ans, passe, à en croire une source proche de la famille royale, pour avoir écrit elle-même son premier discours, dans un style "très différent" de ceux du prince William, elle n'a pas vraiment fait dans l'innovation côté look. Quelques heures après avoir mis à l'honneur le vert de rigueur pour célébrer la Saint-Patrick, la reine du sans-faute stylistique a pioché dans la garde-robe de sa mère pour se présenter sublimée par une robe bleue de la marque Reiss (une de ses valeurs sûres) que Carole Middleton arborait en juin 2010 au dernier jour d'Ascot, le rendez-vous hippique mondain par excellence. Un bleu vif et soutenu pas sans rappeler le bleu saphir de la tenue qu'elle portait et de la bague qu'elle arborait lors de l'annonce télévisée de ses fiançailles avec le prince William, en novembre 2010...

Absolument parfaite lors de ses deux premières sorties, les 1er et 8 mars, au côté de la reine Elizabeth II dans le cadre du jubilé de diamant, répondant à la coquetterie colorée de la monarque par sa propre élégance moderne et mesurée, toisant du haut de ses talons son octogénaire Majesté, dont elle n'était pas moins complice pour autant, Kate Middleton confirme une des données les plus caractéristiques de son dressing : elle n'hésite pas à recycler les tenues. Si la duchesse, pourtant nouvelle dans la famille royale, affiche déjà une pleine autonomie côté look (on se souvient qu'elle était partie sans styliste pour sa première tournée à l'étranger avec le prince William, à l'été 2011), ce n'est pas la première fois qu'elle va à la pêche dans les placards de sa mère Carole, belle plante élégante de 57 ans. Et, comme elle, Kate a choisi d'agrémenter la fameuse robe Reiss d'une ceinture noire.

Le premier discours de Kate : entre tension, émotion et révélation

Récemment émue par la mort d'un jeune patient qu'elle avait rencontré quelques mois auparavant avec William, Catherine n'avait évidemment pas choisi au hasard d'offrir à son patronage de l'EACH son premier discours, souhaitant ancrer de manière forte son implication auprès des jeunes malades, elle qui avait suscité l'émotion en 2011 en adressant spontanément une touchante lettre à un jeune cancéreux du Royal Marsden Hospital. Dans les faits, son baptême du feu a été apprécié de manière mitigée : parfaite dans le fond et dans l'intonation, assurée, la duchesse de Cambridge a sensiblement souffert de la pression du moment et, peut-être, d'un manque de media-training, visiblement nerveuse et marquant de multiples pauses pour consulter ses fiches et mener à bien cette allocution, qui a duré environ trois minutes (texte intégral en français ci-après). Certes pas une exceptionnelle aisance, mais, déjà, une aura royale.

Une planteuse d'arbre très glamour

Accueillie avec ferveur par des centaines d'admirateurs, Catherine a commencé par visiter le centre d'Ipswich, dont la construction a coûté 3,5 millions d'euros et qui a révolutionné la pratique des soins pédiatriques dans l'Est de l'Angleterre. L'épouse du prince William a d'ailleurs préfacé une brochure éditée par l'association dont elle est la marraine, soulignant le leadership de l'EACH en matière de prise en charge des enfants atteints de maladies létales et de leurs familles, et comment elle a été touchée par le degré d'humanité et d'expertise qui accompagne ces pratiques. Au centre d'Ipswich, elle a eu un aperçu des loisirs spécialisés, de l'hydrothérapie, de la thérapie par la musique (Kate est sensible à ce sujet, étant passionnée des thérapies par l'art et marraine de l'association The Art Room) ou encore des mesures d'accompagnement des familles dans le deuil. Comme à chaque fois, ses rencontres avec les enfants, très demandeurs, ont constitué les temps forts de sa visite, marquée par sa spontanéité et sa disponibilité. Dans la salle de thérapie musicale, après avoir contribué maracas en mains, Kate a écouté une fillette de 10 ans, Bethany, atteinte depuis le plus jeune âge d'une terrible dystrophie musculaire, chanter en son honneur. Après son discours, elle a également planté un arbre (sa première fois, au Royaume-Uni) pour marquer son passage. Un exercice périlleux en talons hauts et robe chic, mais notre experte en hockey ne manque pas d'adresse !

Le discours de la duchesse Catherine au Treehouse d'Ipswich

"Tout d'abord, j'aimerais vous remercier. Merci non seulement de m'accepter en tant que votre marraine, mais aussi de m'accueillir aujourd'hui. Vous avez tous fait en sorte de me réserver le plus chaleureux des accueils, et je suis extrêmement honorée d'être ici pour découvrir ce formidable centre.

Je suis simplement navrée que William ne puisse être présent ; il adorerait. Pour lui - et c'est une vision des choses que je partage -, le travail d'équipe permet d'accomplir de grandes choses. Et ce que vous avez réalisé ici est extraordinaire.

C'est en communauté que vous avez bâti The Treehouse. Un groupe de personnes qui ont donné le maximum pour s'épauler et s'aider mutuellement.

Lorsque je suis allée, au préalable, visiter le site de Milton, j'avais une idée préconçue de ce qui m'attendait. Mais loin d'un lieu clinique déprimant pour enfants malades, j'y ai trouvé un 'home'. Et par-dessus tout, c'était un 'home' familial, un endroit gai, synonyme de sérénité, de soutien et de soin. Un endroit de 'fun'.

Aujourd'hui, je constate à nouveau que famille et fun sont les maîtres mots de The Treehouse. Pour beaucoup, il s'agit d'un 'home' ailleurs qu'à la maison - une bouée de sauvetage qui permet aux familles d'avoir une vie aussi que possible dans une période délicate.

Ce que vous faites est un modèle, un exemple éclatant de l'aide et des soins qui sont dispensés non seulement ici, mais aussi ailleurs dans les centres pédiatriques partout dans le pays.

Les sentiments que vous inspirez, sentiments d'amour et d'espoir, offrent aux familles la chance de mener une vie qu'elles n'auraient jamais cru possible.

Alors, merci encore de m'avoir invitée aujourd'hui. Je suis terriblement fière de faire partie de East Anglia's Children's Hospices et de voir le travail merveilleux que vous effectuez, changeant des vies. Merci."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image