Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Winslet : Le challenge qu'elle veut relever pour son fils Joe, 12 ans

Kate Winslet veut accomplir l'EGOT...

Tous les micros sont tendus vers Kate Winslet, favorite pour l'Oscar du meilleur second rôle grâce à son impeccable performance dans le biopic Steve Jobs réalisé par Danny Boyle. Si son partenaire Michael Fassbender n'a que très peu de chance de ravir le trophée à Leonardo DiCaprio, star de The Revenant, l'actrice britannique devrait rentrer avec un nouveau prix. De quoi ravir son fils, Joe, 12 ans (qu'elle a eu avec le réalisateur Sam Mendes dont elle s'est séparée en 2010) qui est omnubilé par les records.

Interrogée par l'Associated Press, celle qui a un Oscar pour The Reader, un Emmy Award pour Mildred Pierce ou encore un Grammy pour l'album pour enfants Listen to the Storyteller explique, avec humour, qu'elle va peut-être se lancer à Broadway pour décrocher un Tony Award (récompense suprême de la scène américaine) afin d'avoir un EGOT, acronyme du nom des principales récompenses de l'industrie américaine du divertissement : "Je pense que je vais tenter Broadway. Mon fils Joe est tellement obsédé par les records. Et depuis qu'il a appris ce qu'étaient les EGOT, il me dit : 'Maman, il faut que tu décroches un Tony award.'"

Plus sérieusement, Kate Winslet confiera à l'AP qu'elle souhaite tourner un rôle typiquement britannique : "Ce serait le challenge ultime." En effet, elle a joué avec tous les accents possibles et dans son dernier film, le thriller Triple 9, elle est une ponte de la mafia russo-israélienne. Un personnage pour lequel elle n'a aucune empathie : "Je voulais relever le défi de jouer un personnage auquel je ne peux pas du tout m'identifier."

Bande-annonce du film Triple 9, en salles le 16 mars 2016

Une chose est sûre, les femmes du monde entier peuvent s'identifier à elle qui a tout de la femme normale, loin des archétypes physiques hollywoodiens artificiels. Aujourd'hui très bien dans sa peau, la maman de Mia, Joe et Bear, épouse de Ned Rocknroll, a subi des remarques difficiles à accepter dans sa jeunesse : "Quand j'étais jeune, à l'âge de 14 ans, mon professeur de théâtre me disait que je serais bonne pour jouer les rôles de filles grosses. Donc je voudrais dire à toutes les jeunes filles qui ont été rabaissées par un prof ou un proche, de continuer à croire en elles et ne pas les écouter. Parce que c'est ce que je fais, je n'ai pas écouter leurs paroles et j'ai continué d'y croire, de croire en moi."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel