Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kevin Anin va 'bien' : Première interview depuis le terrible accident de voiture

7 photos
Lancer le diaporama

On savait qu'il allait mieux, mais c'est désormais une certitude... Victime d'un terrible accident de la route début juin, Kevin Anin s'est exprimé pour la première fois depuis le drame dans le Canal Football Club sur Canal+. En duplex depuis sa chambre du centre de rééducation de Kerpape près de Lorient aux côtés de sa soeur Soukhy, l'ex-grand espoir du foot français a rassuré sur son état de santé.

Casquette sur la tête et chewing-gum à la bouche face caméra, Kevin Anin a visiblement retrouvé tous ses réflexes de jeune footballeur de 27 ans. Tout sourire sous le regard attentif de Soukhy, très active sur Twitter depuis le drame, le joueur de l'OGC Nice a répondu face caméra avec beaucoup de calme et de sérénité aux questions d'Hervé Mathoux, dimanche 8 septembre. "Moi ça va. Comme vous pouvez le voir, je récupère petit à petit de l'accident. Je suis en rééducation, pour l'instant ça se passe bien, et je suis bien", explique-t-il d'abord, avec un détachement quelque peu déconcertant.

Après avoir été placé dans un coma artificiel pendant dix jours, Kevin Anin, que certains avaient un peu trop vite annoncé comme devenu tétraplégique, souhaite aujourd'hui simplement "récupérer un peu d'autonomie, un peu de force, d'énergie", puisqu'il ne peut toujours pas remarcher. "Pour l'instant, je suis dans mon fauteuil. J'ai un petit bobo aux jambes mais sinon tranquille", lance-t-il sourire aux lèvres, loin de s'apitoyer sur son sort et visiblement surtout heureux d'être en vie. Soutenu par bon nombre de ses amis footballeurs, mais également par sa famille, et notamment sa maman Nathalie qui avait récemment donné quelques nouvelles dans L'Équipe, le miraculé tenu à les remercier.

L'autre objectif de Kevin Anin désormais, c'est d'être présent pour l'inauguration du nouveau stade de son club, l'Allianz Riviera, le 22 septembre prochain. "Ça me tient à coeur, parce que j'ai été adopté à Nice, j'ai très envie d'y aller pour être avec eux, je leur passe un gros bisou et un gros merci parce qu'ils sont toujours là avec moi et ça m'aide", lance le milieu de terrain des Aiglons.

C'est dans la nuit du 3 juin que le drame s'est déroulé. Kevin Anin se trouve dans une voiture qui va faire plusieurs tonneaux après que le conducteur s'est assoupi. Si les trois autres passagers s'en sont sortis avec de légères blessures, le milieu de l'OGC Nice se trouvait dans un état très grave, avec plusieurs fractures au bras et la colonne vertébrale touchée.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image