Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

L'Émission pour tous: Laurent Ruquier attire, Cyril Hanouna et De Caunes sereins

L'Émission pour tous: Laurent Ruquier attire, Cyril Hanouna et De Caunes sereins
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Laurent Ruquier, sur le plateau de L'Emission pour tous, le lundi 20 janvier 2014, pour la première sur France 2.
17 photos
Lancer le diaporama
Laurent Ruquier, sur le plateau de L'Emission pour tous, le lundi 20 janvier 2014, pour la première sur France 2.

Lundi 20 janvier, la tranche horaire de l'access prime time était riche en émissions et invités. Alors que Laurent Ruquier, remplaçant de Sophia Aram, dévoilait son Émission pour tous avec la présence de Florence Foresti, Cyril Hanouna s'offrait dans Touche pas à mon poste le talentueux et rare Gad Elmaleh, et le Grand Journal de Canal+ recevait l'icône Kanye West. Un match très attendu dont il est temps de faire le débrief.

Produite par Tout sur l'écran (société de production de Catherine Barma, déjà à l'origine du carton d'On n'est pas couché tous les samedis soir), L'Émission pour tous était très attendue. Et pour cause, avec On a tout essayé et On n'a pas tout dit, Laurent Ruquier est un pro de cette case horaire difficile. Entouré de huit de ses acolytes - Titoff, Christine Bravo, Pierre Bénichou, Steevy Boulay ou encore Stéphane Bak -, l'animateur a abordé, avec le public, différents sujets d'actualité comme "Avez-vous déjà vu un film avec Julie Gayet ?", "Êtes-vous favorable au dépistage obligatoire du cannabis au lycée ?" ou encore "Faut-il durcir la loi sur la violation de la vie privée ?. Il a ensuite reçu à 19h30 Florence Foresti qui a détendu l'atmosphère en s'invitant dans la peau de Dominique Pipeau, fausse ministre qu'elle incarnait déjà dans On a tout essayé, à ses débuts.

À la suite de cette grande première, force est de constater que les audiences castastrophiques de Sophia Aram avec Jusqu'ici tout va bien - dont le premier numéro, bénéficiant d'un effet de curiosité, avait réuni 943 000 téléspectateurs soit 6,9% de part de marché, son plus haut score - semblent un peu oubliées puisque L'Émission pour tous a attiré 1,97 million de téléspectateurs, soit 10,8% du public de 4 ans et plus pour la première partie, et 2,36 millions de téléspectateurs pour la seconde partie, soit 10,3% de part d'audience.

Si Laurent Ruquier a plutôt réussi ce premier essai, il doit à présent l'inscrire dans la durée. En effet, comme pour toutes les émissions qui débutent, celle de France 2 a attiré de nombreux curieux et fans de l'animateur. Mais le concept a-t-il plu ? Personne ne pourra l'assurer avant plusieurs semaines.

Néanmoins, l'impact de L'Émission pour tous sur la concurrence a été quasi nul. Avec son Grand Journal, Antoine de Caunes a quand même rassemblé 1,59 million de téléspectateurs et 7,1% du public. Quant à Touche pas à mon poste, avec Gad Elmaleh en invité, la chaîne n'a pas tremblé, séduisant 1,22 million de téléspectateurs, soit 5,8% du public. Mieux, D8 a été troisième chaîne nationale sur toutes les tranches d'âge avec 2,3% de part de marché sur les 25-49 ans, 13,4% sur les ménagères de plus de 50 ans et 18,4% sur les 15-34 ans.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image