Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lââm, accusée de mensonge : ''Ils veulent voir mon dossier de la DDASS ?''

10 photos
Lancer le diaporama

Après s'être confiée sur son passé difficile au micro de Thierry Ardisson dans Salut les Terriens ! sur Canal+ samedi 11 avril, Lââm a dû faire face à des détracteurs qui mettent en doute l'authenticité de ses propos.

Invitée sur le plateau de la chaîne câblée Non Stop People, Lââm s'est indignée : "Parfois, je pique un coup de colère, mais ça ne sert à rien. Il y a des gens qui disent 'oui, elle est mytho', mais moi, je ne suis pas là pour raconter ma vie."

Prête à tout pour prouver sa bonne foi, la chanteuse suggère même de rendre public son dossier de la DDASS... "Il y a des gens qui ont dit que j'étais mytho, mais moi, j'aurais préféré avoir une vie avec les Rothschild ! Si les gens qui pensent que je suis mytho veulent mon dossier de la DDASS, il n'y a pas de problème. Voilà... Mais en fin de compte, ça ne sert à rien, je préfère écouter les belles choses !", conclut-elle, résignée.

Sur le plateau de Salut les Terriens ! le week-end dernier, Lââm, qui était conviée à l'Élysée par le président de la République François Hollande la semaine dernière, a fait de poignantes confidences sur son enfance difficile, affirmant avoir été recueillie par la DDASS, à l'âge de 6 ans. "Ma mère était une femme très violente et, malheureusement, tout le monde n'est pas fait pour être parent. (...) (À la maison), on crevait la dalle", poursuivait-elle. En foyer, sa fratrie et elle peuvent enfin manger à leur faim, comme elle l'explique...

Les années suivantes ne sont guère plus calmes. Jeune adulte, elle se retrouve livrée à elle-même, elle se met à voler pour se payer à manger. De la lingerie, par exemple, qu'elle revend à des prostituées de la rue Saint-Denis : "Dans la rue, vous êtes prêt à tout. Même pour un kebab", concluait la chanteuse qui fait son retour dans les bacs avec le single dance Tu me manques.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image