Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Loana et sa fille Mindy : Projet d'avortement, DDASS, mensonges et distance... leur relation désastreuse

Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
12 photos
La relation entre Loana et sa fille Mindy a toujours été très complexe, voire quasi inexistante. Abandonnée à sa naissance, l'enfant a grandi plusieurs années en famille d'accueil avant de rencontrer pour la première son père.

Alors que sa situation continue de préoccuper après de nouvelles récentes hospitalisations, un documentaire est dédiée à Loana pour les 20 ans de Loft Story, sur C8. Intitulé Loana, une lofteuse up and down, il retrace son parcours marqué par beaucoup de déboires liés à la drogue et l'alcool et évoquera sûrement aussi sa relation tumultueuse avec sa fille Mindy. Cet enfant, elle l'a eu alors qu'elle était encore très jeune, peu de temps avant son entrée dans le Loft, en 1998. Un bébé dont le père n'est autre que le meilleur ami du compagnon de Loana de l'époque.

Envie d'avortement et naissance basée sur le mensonge

C'est "l'horreur", "ça tombait mal", a-t-elle confié dans l'ouvrage Sexisme Story, Loana Petrucciani. Loana parle ici de sa grossesse et pense alors vouloir y mettre un terme. Elle est même allée en Espagne pour y subir une intervention. Mais à la dernière minute, après avoir découvert une première échographie, elle s'est rétractée. "Je vois son visage, ses doigts, ses pieds. Ce n'était plus possible", a-t-elle encore expliqué dans le livre. Quelques mois plus tard, sa fille Mindy pointe le bout de son nez, lors d'un accouchement qui se déroule sans péridurale. "J'ai cru mourir", a déclaré Loana. Mais, sa situation personnelle n'étant pas stable, elle prend la décision de la faire adopter.

Le père de Mindy quant à lui, ne prendra connaissance de l'existence de sa fille que des années plus tard. La raison ? Loana a choisi de lui mentir "pour voir sa réaction". "Je sais pas, j'ai eu ce truc de lui dire qu'elle avait eu la mort subite du nourrisson", a-t-elle avoué dans Sexisme Story, Loana Petrucciani. De son côté, la jolie blonde reprend le cours de sa vie et devient célèbre. Mais au sommet de sa notoriété, son passé refait surface et l'existence de Mindy est révélée. C'est ainsi que le père de la jeune fille apprend enfin la vérité.

Une relation mère/fille impossible

La garde est finalement confiée par la justice au père biologique sept ans après sa naissance et Loana n'aurait obtenu aucun droit de visite avant ses 18 ans. Lors d'une interview accordée au magazine ELLE en 2018, elle se défendait même une nouvelle fois d'avoir véritablement souhaité abandonner sa fille. "Jamais je n'ai accouché sous X. En fait, après la naissance de ma fille, j'ai laissé mes coordonnées dans son dossier. Et celle-ci a donc toujours su qui était sa maman, comment la joindre, et n'a en rien été abandonnée au sens premier du terme. (...) Je l'ai confiée à la DDASS afin qu'elle soit adoptée. Mais cet égarement fut de courte durée. (...) Incapable de franchir le pas, j'ai annulé la procédure. Si ma fille a été placée en pouponnière, de mon côté je n'ai rien lâché. Mon projet était simple : dès que mes économies me le permettraient, je viendrais la récupérer et la sortir de cet établissement, même si, on me l'avait répété, ce ne serait pas facile", avait-t-elle déclaré. Mais d'après Mindy, les choses ne se seraient pas tout à fait passé comme ça. "Ce n'était que des mots ! (...) Longtemps je l'ai attendue, en vain, jour après jour, années après années, sans qu'elle soit là", confiait-elle dans les pages de Closer en 2016. Dans ce même entretien, Mindy précisait ne pas vouloir suivre les pas de sa mère et plus tard, ne pas avoir non plus de rancune à son égard.

Mindy est ensuite devenue maman et ne voulant plus avoir de rapports avec sa mère, Loana n'a jamais vu sa petite-fille. Plus rien ne va entre elles et en février 2021, Loana a sous-entendu que son enfant n'en avait finalement que pour son argent. "Je sais qu'elle est plus intéressée par mon argent que par le reste. La fois où j'ai voulu la retrouver elle a fait la couverture de Closer et un quatre pages. Elle a préféré ça et là elle dit qu'elle ne veut pas qu'on la reconnaisse dans la rue...", avait-elle lâché dans Touche pas à mon poste, avec amertume. Et d'ajouter : "Je pense que comme on s'écrivait par texto, on aurait pu se rencontrer différemment. Imaginez un peu ma surprise. (...) Ça fait mal au coeur. J'ai découvert ma fille comme ça, en ouvrant un magazine. Quand on veut rencontrer quelqu'un, on la rencontre d'abord. (...) Je n'ai pas médiatisé le fait que je voulais la voir avant même de la rencontrer. Je suppose qu'elle a été manipulée par les journalistes mais son envie de me voir aurait dû être plus forte".

Et pour ne rien arranger, dans une vidéo postée le 11 mars 2021 sur Instagram, on peut entendre Fred Cauvin parler avec Sylvie Ortega, deux personnes dont Loana souhaite désormais s'éloigner le plus possible, et expliquer que son ex a en réalité placé Mindy à la DDASS à sa naissance "pour faire le jeu". "C'était les conditions. Je crois que c'est elle qui s'occupait de son bébé avant le Loft mais en même temps elle ne l'a pas eu très longtemps entre les mains parce que juste après elle faisait le Loft. Comment on peut faire ça ? On n'est pas une mère !", a-t-il lâché...

Loana, une lofteuse up and down, ce soir dès 21h05 sur C8

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image