Marcel Campion diffamé par Bernard de la Villardière ? La justice a tranché...
Publié le 3 février 2017 à 21:34
Par Coline C.
La sentence est tombée.
Exclusif - Bernard de la Villardière à la Conférence de rentrée M6 au théâtre des Sablons à Neuilly-sur-Seine, France, le 8 septembre 2016. © Marc Ausset-Lacroix/Bestimage© BestImage
Marcel Campion à lz Soirée du Père Noël Vert organisée par le Secours Populaire au Musée des Arts Forains à Paris, le 5 décembre 2016. © Giancarlo Gorassini/Bestimage
La grande roue de la place de la Concorde bloquée par des forains en soutien à Marcel Campion. Le 24 novembre 2016
Bernard de La Villardière et sa femme Anne au 24ème Gala de l'Espoir du Comité de Paris de la Ligue contre le Cancer, au profit de la recherche contre le cancer au Théâtre du Châtelet à Paris, le 14 novembre 2016. © Gorassini Giancarlo/Bestimage
La grande roue de la place de la Concorde bloquée par des forains en soutien à Marcel Campion. Le 24 novembre 2016
Portrait de Bernard de la Villardière à Paris le 28 août 2016
La grande roue de la place de la Concorde bloquée par des forains en soutien à Marcel Campion. Le 24 novembre 2016
Bernard de la Villardière et sa femme Anne au 22ème Gala "Musique contre l'oubli" au profit d'Amesty International au thêatre des Champs-Elysées à Paris le 28 juin 2016. © Giancarlo Gorassini / Bestimage
La grande roue de la place de la Concorde bloquée par des forains en soutien à Marcel Campion. Le 24 novembre 2016
Bernard de La Villardière au Festival du Livre à Nice le 4 juin 2016.
La grande roue de la place de la Concorde bloquée par des forains en soutien à Marcel Campion. Le 24 novembre 2016
Bernard De La Villardiere au Festival du Livre à Nice le 5 juin 2016.
Marcel Campion à la mairie de Ramatuelle, le 18 août 2016. © Jacovides-Moreau/Bestimage
Bernard de La Villardière au 24ème Gala de l'Espoir du Comité de Paris de la Ligue contre le Cancer, au profit de la recherche contre le cancer au Théâtre du Châtelet à Paris, le 14 novembre 2016. © Gorassini Giancarlo/Bestimage
La suite après la publicité

Marcel Campion remporte son bras de fer judiciaire contre M6, trois ans après la diffusion d'un reportage qui ne plaidait guère en sa faveur. Selon les informations de l'AFP, confirmées par l'avocat du plaignant Jérémie Assous : 2 journalistes de la chaîne ont été condamnés en correctionnelle pour "diffamation" à l'égard du roi des forains.

Les trois prévenus, Nicolas de Tavernost, Clément Dudouet et Bernard de la Villardière ont écopé chacun d'une peine de 500 euros d'amende avec sursis. Ils devront en plus verser 2.500 euros à Marcel Campion, en guise de dommages et intérêts afin de réparer le préjudice moral qu'il a subi, et couvrir les frais de justice qu'il a engagé.

Les propos condamnés avaient été diffusés dans le cadre d'un reportage d'Enquête exclusive intitulé "Dans les coulisses de Noël", et s'attaquaient au fonctionnement de la Grande roue de Paris, une des propriétés de Marcel Campion.

"Le paiement par chèque est autorisé mais les nombreux touristes étrangers n'en ont pas. Heureusement, Marcel Campion a pensé à tout. Il a passé un accord avec une banque. Deux distributeurs de billets ont été installés juste au pied de la roue. Des espèces sonnantes et trébuchantes qui rendent incertaines les estimations de chiffre d'affaires. La Grande roue lui rapporterait chaque année près de quatre millions d'euros", assurait-on dans l'émission.

Dans son jugement, le tribunal a estimé que "les prévenus ne pouvaient se prévaloir d'une enquête sérieuse, ni même d'une base factuelle suffisante pour faire état, non seulement de ce que le paiement des entrées à la Grande roue ne pouvait se faire qu'en liquide ou en chèque, mais aussi et surtout de ce qu'il s'en déduisait une comptabilité incertaine et frauduleuse concernant ce manège".

Dans un communiqué, Marcel Campion s'est félicité de cette décision, espérant "qu'elle mettra un coup d'arrêt à la production d'articles de presse attentatoires à son honneur".

Après la diffusion du reportage de M6 sur les marchés de Noël, Marcel Campion avait vivement réagi sur l'antenne de Sud Radio, accusant Bernard de la Villardière de travailler "dans la merde", le rebaptisant "M. de la Merdière", avant d'ajouter: "Pendant la Guerre, il aurait dénoncé des juifs". Pour ces propos, il avait étécondamné en janvier pour "injure", à 300 euros d'amende et 2.000 euros de dommages et intérêts.

Coline Chavaroche

La suite après la publicité
La suite après la publicité
À propos de
Mots clés
People France Photo Justice Télé
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Philippe Gildas "n'a jamais su ce qu'il avait" : sa veuve Maryse lui a caché sa maladie jusqu'à la fin play_circle
Philippe Gildas "n'a jamais su ce qu'il avait" : sa veuve Maryse lui a caché sa maladie jusqu'à la fin
1 février 2023
Samuel Le Bihan a déménagé à Nice : nouvelle vie et somptueuse maison avec piscine, photos à l'appui play_circle
Samuel Le Bihan a déménagé à Nice : nouvelle vie et somptueuse maison avec piscine, photos à l'appui
4 avril 2023
Les articles similaires
"J'ai appris que..." : Le chauffard qui a tué le fils de Yannick Alléno libre 9 mois après le drame, Pascal Praud indigné play_circle
"J'ai appris que..." : Le chauffard qui a tué le fils de Yannick Alléno libre 9 mois après le drame, Pascal Praud indigné
23 février 2023
Firmine Richard au procès de son fils, jugé pour meurtre : "J'ai vu le couteau qui dépassait..."
Firmine Richard au procès de son fils, jugé pour meurtre : "J'ai vu le couteau qui dépassait..."
7 février 2023
Dernières actualités
Dernières news