Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Meghan Markle a-t-elle eu une enfance pauvre ? Son témoignage surprenant

Par Soraya Idbouja Rédactrice
Sériephile depuis la Trilogie du Samedi, Soraya se passionne pour l’actu des stars, toutes les stars. Fan des Inconnus et nostalgique des années 2000, elle n’hésitera pas à vous fredonner un petit air de ses groupes préférés -aujourd’hui oubliés- comme le S Club 7 ou les Linkup ou à vous concocter une playlist funky à souhait !
13 photos
Meghan Markle n'est pas née avec une cuillère en argent dans la bouche. Du moins, c'est ce qu'elle prétend. Dans une lettre adressée à la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, l'épouse du prince Harry raconte son enfance modeste. Ce qui n'a pas plu à certains, qui ont rappelé qu'elle vient d'un milieu plutôt privilégié.

Actrice renommée et désormais épouse du prince Harry, Meghan Markle a beau faire désormais partie de l'élite, son background ne lui prédestinait pas un avenir fait de paillettes. C'est du moins ce qu'elle avance. L'Américaine de 40 ans a rappelé qu'elle ne vient pas d'une famille aisée. Dans une lettre adressée directement à la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi et au chef du Sénat Chuck Schumer, la duchesse de Sussex a fait l'étalage de son enfance modeste et des difficultés financières qu'elle a connu, plus jeune.

Pour rappel, ce courrier de la maman d'Archie et de Lilibet (2 ans et 5 mois) a pour but d'interpeller les politiciens américains, afin qu'une loi pour garantir les congés payés parentaux pour tous aux Etats-Unis soit appliquée. On peut y lire ceci : "J'ai grandi en mangeant des salades à 5$ chez Sizzler [une chaîne de restaurants, NDLR] - cela coûtait peut-être moins cher à l'époque (pour être honnête, je ne m'en souviens pas) - mais ce dont je me souviens, c'est le sentiment : je savais à quel point mes parents travaillaient dur pour se le permettre parce que même à cinq dollars, manger au restaurant était quelque chose de spécial et je me sentais chanceuse".

Fille d'une maquilleuse, Doria Ragland et d'un chef-éclairagiste, Thomas Markle, Meghan Markle garde des souvenirs douloureux de ces périodes de disette. "En tant que scout, quand ma troupe allait dîner pour une grande fête, c'était dans ce même bar à salades ou The Old Spaghetti Factory, parce que c'est ce que ces familles pouvaient se permettre." Elle a également confié qu'elle a commencé à travailler très jeune. "J'ai commencé à travailler au magasin de yaourt glacé local à l'âge de 13 ans. J'ai travaillé toute ma vie et j'ai économisé quand et où je le pouvais - mais même cela était un luxe - parce qu'il s'agissait généralement de joindre les deux bouts et d'avoir de quoi payer mon loyer et mettre de l'essence dans ma voiture."

Ce faisant la porte-parole de la classe moyenne et se présentant comme "une mère et citoyenne" comme les autres, Meghan Markle s'est heurtée à des critiques de la part de la presse britannique, qui a rappelé que la jeune femme a omis de mentionner que son père était un chef-éclairagiste primé aux Emmy Awards, qu'elle a été inscrite dans une prestigieuse école catholique privée dès son jeune âge et a fréquenté la Immaculate Heart High School, à 16 000 dollars par an. Aujourd'hui, elle est multimillionnaire grâce notamment à des partenariats avec Netflix ou Spotify.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image