Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Jackson : Wade Robson raconte ses agressions sexuelles à la télévision

10 photos
Lancer le diaporama

Accusé d'agressions sexuelles sur mineur lors d'un procès retentissant en 2005, Michael Jackson avait été défendu par Wade Robson, un ado qui passait de nombreuses nuits à son domicile dans les années 90. Ce jeune homme avait déclaré devant le tribunal que la star n'avait jamais posé la main sur lui. Huit ans après l'acquittement du King of Pop dans cette affaire, et presque quatre années après sa mort, ce même Wade Robson, désormais âgé de 30 ans, tient un tout autre discours : après avoir déposé plainte, il donnait jeudi 26 mai une interview télévisée pour raconter les sévices sexuels qui lui infligeait Michael Jackson alors qu'il n'était qu'un enfant.

"Un pédophile, un tyran..."

Wade Robson était l'invité de Matt Lauer dans la très populaire émission Today sur la chaîne NBC. D'une voix monocorde, presque sans émotion, pesant chaque mot, le jeune homme a raconté comment Michael Jackson avait abusé de lui : "Il m'a agressé sexuellement de l'âge de 7 ans jusqu'à 14 ans. [...] Il a pratiqué des actes sexuels sur moi et me forçait à en pratiquer sur lui." Pour Wade Robson, Michael Jackson n'était autre qu'un "pédophile et un tyran sexuel auprès des enfants". Alors pourquoi avoir attendu si longtemps pour parler ? Wade Robson affirme qu'il ne s'agit "pas d'un cas de mémoire refoulé". "Je n'ai pas oublié un seul instant ce que Michael m'a fait. Mais j'étais psychologiquement et émotionnellement complètement dans l'incapacité de comprendre qu'il s'agissait d'agressions." En 2005, le témoignage de Wade Robson devant le tribunal a pesé lourd dans l'acquittement de la star. Le chorégraphe réplique aujourd'hui que Michael Jackson l'avait préparé par téléphone à témoigner : "Il n'y a pas eu d'argent, il n'y a pas eu de 'tu dois mentir'. Michael, quand il me parlait à ce moment-là, m'appelait tous les jours [...] et c'était de la manipulation complète et du lavage de cerveau."

Michael Jackson n'est évidement plus là pour répondre de ces nouvelles accusations. Wade Robson se retourne donc contre ses héritiers. Le 1er mai, son avocat a demandé auprès d'un juge que son client soit placé sur la liste des créanciers des héritiers de Michael Jackson au titre d'une plainte pour "agressions sexuelles durant l'enfance". Ladite plainte étant sous scellée, nous n'en connaîtrons pas les détails.

Réactions

Howard Wetizman, l'avocat de la famille Jackson, a rappelé que Wade Robson avait "catégoriquement nié, sous serment et dans de nombreuses interviews ces vingt dernières années, que Michael Jackson ait fait des choses déplacées contre lui". "Il veut maintenant nous faire croire qu'il a commis un parjure au moins deux fois et a menti à tout le monde au sujet de M. Jackson depuis le début des années 90, tout ça pour pouvoir aujourd'hui porter plainte et demander de l'argent... Sa plainte est scandaleuse et triste."

Tom Mesereau, l'avocat qui a obtenu l'acquittement du King of Pop en 2005, a été définitif quant aux déclarations de Wade Robson dans l'émission Today : "C'est pathétique et une tentative évidente de se faire de la publicité et de mettre la pression aux héritiers pour qu'ils payent. [...] Pourquoi demander à devenir créancier, s'il n'est pas question d'argent ?"

Jermaine Jackson, le frère de Michael, a déclaré que ces accusations n'étaient que des "conneries". Lionel Richie, très proche de le star durant sa carrière, tient le même discours. Debbie Rowe, la mère biologique de Prince Michael et Paris, a déclaré à son tour (TMZ.com) être "très en colère" : "Essayer de se faire la publicité de la sorte est opportuniste et suinte l'hypocrisie. [...] Ce sera vite oublié et ne ternira en rien, vraiment rien, son extraordinaire héritage." Quant à l'héritage financier de la star, il pourrait bien grossir de quelques milliards si les héritiers remportent leur procès contre AEG, le promoteur des concerts This Is It, qui se dispute actuellement dans une cour de Los Angeles.

Sur NBC, Wade Robson reconnaît que ce doit être difficile pour les proches de la star de comprendre sa démarche : "Cependant, l'idée que je puisse faire traverser à toute ma famille cette épreuve extrêmement stressante et douloureuse, tout ça pour l'argent... m'est incompréhensible. J'ai vécu vingt-deux ans dans le silence."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel