Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michèle Mercier, la marquise déchante : ''On dirait que je suis morte''

À 72 ans, Michèle Mercier est à jamais l'inoubliable et passionnée Angélique, marquise des anges. L'actrice, qui vit à Cannes, n'a jamais réussi à dépasser ce rôle. C'est à l'occasion de la rediffusion de la saga sur TMC que nos confrères de France-Soir ont recueilli les confidences de Michèle Mercier. Malgré son énergie - elle mène une âpre bataille juridique pour que les acteurs soient rémunérés quand leurs films sont rediffusés à la télévision -, on la découvre bien seule.

"Je suis célibataire depuis très longtemps. J'ai eu tellement de soucis avec les hommes", explique-t-elle. Elle confie ne pas avoir de regrets de ne pas avoir d'enfants puisqu'elle a élevé "six garçons de maris différents" : "Avec eux j'ai vécu des moments d'intense bonheur, mais ils ont disparu de ma vie. Ils ont reproduit les conneries de leurs pères !"

Cet isolement, elle le retrouve dans le milieu du showbizz avec qui elle n'a que "très peu" de contacts. "On dirait que je suis morte", lance-t-elle. On savait qu'elle ne portait pas dans son coeur Jean Rochefort (il avait dénigré les Angélique dans lesquels il jouait et son actrice principale). On sait désormais qu'elle est déçue par Michel Drucker, qui l'avait invitée pour une spéciale Robert Hossein : "Il m'avait promis une émission et j'attends toujours..."

Elle ne dit rien en revanche sur Anne Golon, auteure des romans Angélique, qui n'avait pas été tendre avec leurs adaptations cinématographiques. Dans Télé Nouvel Obs, l'écrivaine déclarait : "Ce fut une tragédie. Le scénariste a choisi les extraits qu'il jugeait forts. À ses yeux, Angélique était une petite pute. La production a engagé une actrice très belle mais qu'on a enfermée dans un rôle de nunuche." L'actrice a des sentiments partagés sur ce rôle : "Qu'est-ce qu'elle a pu m'énerver par moments ! Angélique était un poids énorme. J'aurais dû mourir jeune !"

Michèle Mercier semble angoissée, elle déclare s'ennuyer, avoir "envie et besoin de tourner" : "Je vois passer le temps avec horreur, je ne sais pas comment cela va se terminer..." Pour l'heure, Michèle Mercier a tout de même des projets : elle ressortira en 2012 la chanson que lui avait écrite Serge Gainsbourg en 1969 pour le film de Michel Audiard Une veuve en or, intitulée La fille qui fait tchic ti tchic, et dont elle détient les droits. Elle prépare également un documentaire qui s'inspire de son premier livre, Angélique à coeur perdu, que diffusera Paris Première.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image