Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mika, son père pris en otage pendant 9 mois : récit de ce drame familial qui a tout fait basculer

13 photos
Voir 13 photos
Mika, son père pris en otage pendant 9 mois : récit de ce drame familial qui a tout fait basculer
Le vendredi 5 février 2021, France 5 diffuse le grand concert de Mika donné depuis L'Opéra royal de Versailles. L'occasion de revenir sur la vie de l'interprète, notamment sur l'enlèvement de son père lorsqu'il était plus jeune.

Étant jeune, Mika a vécu un grand traumatisme. Pendant près de neuf mois, son père a été pris en otage dans le cadre de la guerre du Golfe. Un évènement qui a mené à la faillite financière de sa famille et l'a poussé à déménager. Sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel, le chanteur avait raconté l'enlèvement de son père.

"Mon père est parti en voyage d'affaires et il n'est pas revenu pendant neuf mois parce qu'il a été pris en otage dans l'ambassade américaine à Koweït, pendant la première guerre du Golfe", avait-il déploré en 2015. Au cours d'un portrait au Monde, en 2019, Mika précisait que son père s'était "trouvé pris dans l'invasion du Koweït par Saddam Hussein, pendant la première guerre du Golfe". "Tous les jours, on attendait des nouvelles, on regardait CNN, le journal... pour voir... On savait que si on ne le voyait pas à la télévision, c'est que c'était bien et, à l'inverse, que si on le voyait, ce n'était pas une bonne chose", se souvenait-il dans l'émission de France 2.

"Nous n'avions pas de contact, juste un fax de temps en temps. La stabilité qu'on connaissait avec mes soeurs s'est alors écroulée...", avait déploré le coach de The Voice auprès du Monde. Une fois que son père était revenu sain et sauf, une autre tragédie s'est abattue sur sa famille. "Il avait changé un peu et ça a changé toute la vie de la famille. On avait une belle vie et, après ce moment-là, je ne sais pas pourquoi, on a eu beaucoup de problèmes d'argent. (...) On a dû quitter Paris dans des circonstances assez tristes car on avait presque tout perdu", regrettait Mika sur le Divan.

"J'ai appris à gérer les huissiers : quand ils sonnent, dire qu'il n'y a pas d'adultes à la maison, qu'on ne peut pas ouvrir parce qu'on ne les connaît pas. Mais à la quatrième visite, je les ai vus tout prendre chez nous, moi assis sur le canapé rouge. Je ne pardonnerai jamais à un système qui permet ça. Cette invasion dans ce qui est sacré, la maison. Cette punition injustifiée...", avait détaillé l'interprète de Lollipop il y a cinq ans.

En interview sur France 4 en 2019, Mika expliquait avoir subi le harcèlement scolaire lors de son déménagement à Londres. "Ils m'appelaient le Libanais, le pédé... Pas seulement avec des mots, mais aussi avec des trucs : avec des objets, des canettes, des cailloux, que je recevais dans la tête. J'aimerais bien dire que je n'ai pas de cicatrices de cette période de ma vie, mais ce serait un mensonge...", avait-il reconnu. Grâce à l'aide précieuse de sa professeure de chant, Mika avait réussi à s'en sortir et à s'épanouir grâce à la musique.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image