Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nicolas Sarkozy : Qui va-t-il choisir à la tête de France Télévisions ? La polémique gronde !

Dans Télérama paru aujourd'hui, 100 personnalités du monde de la politique, de la télévision, de l'édition ou du cinéma ont signé un manifeste pour "libérer l'audiovisuel public". La cible est Nicolas Sarkozy et la loi de réforme de l'audiovisuel de mars 2009 qui lui permet de nommer les patrons de l'audiovisuel public, et les révoquer quand bon lui chante !

Ce manifeste survient alors que le mandat de Patrick de Carolis à la tête de France Télévisions (FTV) touche à sa fin. Ce dernier dément par ailleurs avoir annoncé le non-renouvellement de son mandat, il est donc potentiellement candidat à sa propre succession.

Comme l'explique Télérama, "la loi de 2009 a rétabli non seulement le fait du prince, mais d'inquiétants liens de sujétion entre l'Etat et les dirigeants de nos chaînes publiques. Ceux-ci pourront-ils agir en toute indépendance d'esprit et gérer leur entreprise librement, sachant, par exemple, qu'ils peuvent être constamment révoqués ?"

Cette loi questionne en effet l'indépendance de France Télévisions si Sarkozy nommait par exemple un proche (un pion ?) à sa tête. En 1982, une loi avait pourtant confié ce pouvoir à la Haute Autorité, puis à la CNCL et enfin au CSA, pour éviter ce genre de dérives. C'est le CSA qui a nommé Patrick de Carolis, un candidat dont ne voulait pas le président. Les rapports entre Sarkozy et de Carolis ont toujours tenu du bras de fer cordial, comme le décrit le journaliste média du Point, Emmanuel Berretta, dans son ouvrage Le hold-up de Sarkozy (Fayard).

L'hebdomadaire culturel donne la liste des 100 signataires de ce manifeste parmi lesquels on trouve d'anciens premiers ministres - Laurent Fabius, Lionel Jospin,... - d'anciens ministres de la Culture - Jack Lang, François Léotard, Catherine Traumann -, des politiques - Martine Aubry -, des journalistes, des écrivains et éditeurs - Frédéric Beigbeder, François Bégaudeau -, des universitaires et des acteurs ou réalisateurs comme Bernard Giraudeau, Pierre Arditi, Cédric Klapisch, etc...

Pierre Arditi, acteur incontournable de France Télévisions avec qui il a toujours développé de beaux et intéressants projets, a déclaré à Tele-2-semaines.fr :"On réalisera sûrement ce qu'on doit à Carolis et Duhamel une fois qu'ils seront virés et je regrette qu'on ne leur laisse pas plus de temps. Je serais président de la République, je ne les bougerais pas". Il a vraiment raison, mais surtout Sarkozy sortirait grandi en prenant cette décision, qui prouverait à tous qu'il fait passer la compétence avant ses griefs personnels ! On a le droit de rêver...

D'anciens membres du CSA répondent à l'appel comme Hervé Bourges et Jacques Boutet. À droite et au centre, peu de personnalités se sont manifestées. On compte tout de même Marielle de Sarnez (MoDem) et, sans surprise, Dominique de Villepin.

Ils appellent tous à ce que "ce mode de nomination soit supprimé et remplacé par une procédure qui garantisse l'indépendance des présidents de l'audiovisuel public et des sociétés qu'ils dirigent. À la télévision comme à la radio."

Justement, à la radio la question se pose aussi. C'est Nicolas Sarkozy qui a désigné Jean-Luc Hees à la tête de Radio France. Si ce dernier crie son indépendance, le cas Stéphane Guillon le met tout de même dans une drôle de position. Nicolas Sarkozy voudrait la tête de Guillon. Comment Hees ne pourrait pas être targué de complaisance envers le pouvoir si lui - ou Philippe Val, patron de France Inter - raye l'humoriste de la grille de rentrée ?

Celui qui prendra la suite de Patrick de Carolis devra sans doute faire face à ce soupçon permanent. Le nom du candidat, choisi par Nicolas Sarkozy, sera rendu public dans les semaines à venir !

 

A.D.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Nicolas Sarkozy a publié une vidéo de son nouveau livre "Le Temps des Tempêtes, tome 1", imprimé dans le plus grand secret au mois de juillet. Il sort le 24 juillet 2020.
Nicolas Sarkozy a publié une vidéo de son nouveau livre "Le Temps des Tempêtes, tome 1", imprimé dans le plus grand secret au mois de juillet. Il sort le 24 juillet 2020.
Nicolas Sarkozy a publié une vidéo de son nouveau livre "Le Temps des Tempêtes, tome 1", imprimé dans le plus grand secret au mois de juillet. Il sort le 24 juillet 2020.
Nicolas Sarkozy a publié une vidéo de son nouveau livre "Le Temps des Tempêtes, tome 1", imprimé dans le plus grand secret au mois de juillet. Il sort le 24 juillet 2020.
Nicolas Sarkozy, invité dans l'émission "Quotidien".
Nicolas Sarkozy, invité dans l'émission "Quotidien".
Tony Yoka avec son fils Ali dans un centre commercial le 21 mai 2020. Il le laisse aller s'amuser dans des jeux fermés en raison du coronavirus.
Tony Yoka avec son fils Ali dans un centre commercial le 21 mai 2020. Il le laisse aller s'amuser dans des jeux fermés en raison du coronavirus.
Le premier anniversaire de Milann, célébré le 11 octobre 2020.
Le premier anniversaire de Milann, célébré le 11 octobre 2020.
Mel Dedigama montre ses vergetures le 1er mai 2020.
Mel Dedigama montre ses vergetures le 1er mai 2020.
Christina Milian et Isaiah le 18 juillet 2020.
Christina Milian et Isaiah le 18 juillet 2020.
Laeticia Hallyday face à Audrey Crespo-Mara lors de l'enregistrement de l'émission "Sept à Huit" sur TF1.
Laeticia Hallyday face à Audrey Crespo-Mara lors de l'enregistrement de l'émission "Sept à Huit" sur TF1.
 Julien Bert a demandé la main d'Hilona le 2 octobre 2020.
Julien Bert a demandé la main d'Hilona le 2 octobre 2020.
Caroline Receveur et son fils Marlon sur Instagram.
Caroline Receveur et son fils Marlon sur Instagram.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image