Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Olivia Ruiz raconte son premier baiser au cinéma

Pour une chanteuse qui a raté la victoire de Star Academy il y a dix ans, Olivia Ruiz enchaîne les succès avec une jolie aisance. Après trois albums couronnés de succès - dont une Femme chocolat disque de diamant - et le livre de confidences L'oiseau piment, la chanteuse enfonce une nouvelle porte dans sa jeune carrière.

Le 4 janvier, Olivia Ruiz sera à l'affiche de la comédie Un jour, mon père viendra, où elle se marie et hésite entre François Berléand et Gérard Jugnot pour l'amener à l'autel. À l'heure où les frontières entre le cinéma et la chanson s'amenuisent à mesure que les acteurs chantent et que les chanteurs jouent, Olivia Ruiz n'est pas réellement surprise par son apparition sur un écran de cinéma : "De 15 à 19 ans, j'ai suivi une filière théâtre à Narbonne et joué la comédie. Lorsque mes copines actrices me disent 'Alors, tu nous piques le boulot !', j'ai la réponse. Les planches, c'est ma première passion."

Encore très discrète, la promotion du film commence dans les pages de Télé 7 jours, où Olivia Ruiz parle du choix de jouer dans une comédie populaire : "A priori, je ne pensais pas à une comédie. Mais je n'ai jamais reçu un scénario qui me fasse autant rire. Chloé, mon personnage, aime Stephen. Ils vont se marier. Ne lui manque plus que le père idéal pour la conduire à l'autel. Sauf que Gus (Gérard Jugnot), pauvre et porté sur l'alcool, et Bernard (François Berléant), riche et bourré de tocs, sont tous deux persuadés d'être son père !"

Pour autant, le tournage n'a pas été facile. En plus de son appréhension, Olivia Ruiz jonglait entre la fin de sa tournée et le début du tournage : "Je donnais mes concerts, je dormais dans la voiture. On tournait, puis je filais sur les routes pour un autre concert." Mais c'est son premier baiser au cinéma qui lui reste en mémoire, avec le bel Anglais Jamie Bamber, révélé dans la série Battlestar Galactica : "Je ne le connaissais que depuis vingt-quatre heures. J'ai demandé à François Berléand : 'Demain, c'est la scène du baiser avec Jamie, comment je fais ? Je l'embrasse à côté de la bouche ?' Et ce pitre me répond : 'Ah non ! Si tu ne mets pas la langue, ça va se voir à l'écran."

Quelques semaines après la sortie d'Un jour, mon père viendra, Olivia Ruiz annonce déjà la sortie de six titres inédits, reprises de classiques de jazz, avant un quatrième album prévu pour l'été 2012. À l'automne, elle se plongera dans La mécanique du coeur de son compagnon Mathias Malzieu, leader du groupe Dionysos, qui transforme son album et son livre éponymes en film d'animation 3D produit par Luc Besson. Elle prêtera sa voix à une chanteuse qui bouleversera la vie d'un garçon, dont le coeur gelé a été remplacé par une horloge qui doit être remontée chaque matin. Une nouvelle page de poésie dans la carrière de la fantaisiste Ruiz.

Retrouvez l'interview d'Olivia Ruiz dans Télé 7 jours, 2 janvier 2012.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel