Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

On n'est pas couché, TPMP, Salut les Terriens... Combien coûtent les talk-show ?

On n'est pas couché, TPMP, Salut les Terriens... Combien coûtent les talk-show ?
Par Joachim O.
"Salut les Terriens", "On n'est pas couché", "Touche pas à mon poste"... Ces talk-shows cartonnent depuis plusieurs saisons. Combien coûtent-ils vraiment aux chaînes ?

Pour proposer des programmes de qualité aux téléspectateurs, les chaînes mettent parfois les bouchées doubles, payant leurs émissions à prix d'or aux sociétés de production. Car pour faire rêver les Français, il faut savoir mettre le prix. Et s'il y a bien un genre télévisuel dont les téléspectateurs raffolent ces dernières années, c'est le talk-show : C à vous, Touche pas à mon poste, On n'est pas couché, Salut les Terriens, Comment ça va bien ?... Tous ces programmes cartonnent !

Nos confrères du Parisien-Aujourd'hui en France ont enquêté pour connaître le vrai coût de ces émissions à succès. Et les sommes déboursées par Canal+, D8 ou France 2 pour vous captiver vont vous surprendre ! Outre le cachet de l'animateur - qui s'éléverait généralement à 5% du coût global de l'émission à en croire un insider - et celui de ses chroniqueurs, les principaux frais sont la location du studio, le coût de production des éventuels magnetos, des journalistes et techniciens qui travaillent dans l'ombre...

On n'est pas couché arrive sur la première marche du podium : l'émission présentée par Laurent Ruquier chaque samedi soir coûte 190 000 euros par numéro à France 2. Cependant, l'émission demeure à la fois très rentable pour la chaîne (puisqu'elle devance systématiquement TF1) et, en raison de sa durée de plus de 3 heures, peu onéreuse à la minute (1 000 euros la minute). Contre cette somme, la société de Catherine Barma (Tout sur l'écran) fournit clés en main ce programme à France 2.

Sur la deuxième marche du podium, Thierry Ardisson avec Salut les Terriens, facturée 180 000 euros à Canal+. Cependant, avec ses 60 minutes d'émission (hors pubs) à ce prix, Salut les Terriens atteint les 3 000 euros par minute. Un coût record pour un talk-show français.

Le Grand Journal - dont on sait qu'une restauration de fond en comble est en cours - demeure le talk-show quotidien le plus coûteux avec la coquette somme de 120 000 euros par numéro. Il faut dire qu'un studio de 800 m², accueillant un public de 300 personnes et des chroniqueurs de prestige, tout cela a un prix...

A titre de comparaison, Touche pas à mon poste, gros carton de la grille de D8 avec son modeste plateau et son ambiance potache, coûte trois fois moins cher que Le Grand Journal. Avec 40 000 euros facturés par H2O Productions (Cyril Hanouna) à D8, l'émission (1h40 sans les pubs) ne coûte que 400 euros par minute à la chaîne qui dispose également, pour ce prix, d'un droit de rediffusion dont elle ne se prive pas.

En plus de fidéliser le téléspectateur, les talk-show permettent à la chaîne de s'ancrer dans l'actualité et de créer des réactions sur les réseaux sociaux. "Le talk-show donne un ancrage dans l'actualité, ce que ne permet pas un programme de stock, comme une série ou un jeu. Cela fait vivre l'image de la chaîne", explique Estelle Boutière, consultante au cabinet NPA Conseil à nos confrères d'Europe1. "Chaque chaîne veut son talk-show, c'est dans l'air du temps et il se passe toujours quelque chose. On n'est pas à l'abri d'un accrochage, un coup de gueule, un clash, un fou rire, pour peu que les invités en plateau soient de bons clients !", ajoute Romain Ambro, coordinateur éditorial du Grand Direct des médias sur Europe 1.

Le prochain grand de la télé à se lancer dans la bataille du talk-show, c'est Christophe Dechavanne. A l'automne, TF1 testera son nouveau rendez-vous en seconde partie de soirée.

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image