Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Political Animals : Sigourney Weaver, requin sexy sans foi ni loi

Political Animals : Sigourney Weaver, requin sexy sans foi ni loi
7 photos
Lancer le diaporama

Remontée sur le haut du podium avec le succès monumental d'Avatar (2009) de James Cameron, Sigourney Weaver continuait pourtant sa chute dans les films de seconde zone. En plus de prouver une énième fois que le petit écran est le nouvel Eldorado des acteurs, la mini-série Political Animals pourrait bien offrir à l'actrice de 62 ans un nouveau rôle à sa hauteur.

L'histoire s'intéresse aux nombreuses luttes de pouvoir menées par Elaine Barrish (Sigourney Weaver), ex-première dame et nouvelle secrétaire d'Etat, sous le coup d'une crise politique et d'une reporter déterminée à la détruire (Carla Gugino). En coulisses, sa mère (Ellen Burstyn) et ses deux fils (James Wolk et Sebastian Stan) lui donnent du fil à retordre, tandis que son ex-mari et ancien président des Etats-Unis (Ciaran Hinds) rode.

Après La Dame de fer (2011) avec l'oscarisée Meryl Streep et Game Change (2012) avec Julianne Moore, Political Animals confirme que la sphère politique est une source d'inspiration pour les Anglo-Saxons. Les murs d'Hollywood se resserrent autour des actrices de 60 ans mais Sigourney Weaver devrait dominer sans difficulté cette fresque sur la soif de pouvoir, entièrement dédieé à son charisme animal. La seul bémol porte le nom de Greg Berlanti, réalisateur et scénariste de la mini-série, connu pour la comédie romantique Bébé mode d'emploi (2010) avec Katherine Heigl et le scénario de Green Lantern (2011). Le moment idéal pour se souvenir qu'avant les excellents Recount (2008) et Game Change (2012), le réalisateur Jay Roach était connu pour les films Austin Powers et Mon beau-père et moi (2000) avec Ben Stiller. La télévision est donc pleine de surprises.

Political Animals sera diffusée dès le 15 juillet aux Etats-Unis.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image