Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Procès des frères Karabatic : Leurs compagnes tentent de les dédouaner

Luka Karabatic et sa compagne Jennifer Priez au tribunal correctionnel de Montpellier le 15 juin 2015
21 photos
Lancer le diaporama
Luka Karabatic et sa compagne Jennifer Priez au tribunal correctionnel de Montpellier le 15 juin 2015

Au deuxième jour du procès des handballeurs de Montpellier impliqués dans des paris suspects sur un match présumé truqué de leur équipe, les compagnes de Nikola et Luka Karabatic ont été entendues par le tribunal. Géraldine Pillet et Jeny Priez ont défendu leurs compagnons face aux attaques du procureur.

"Ne soyez pas stupide !"

Après une tentative de faire annuler le procès, rejetée par la cour, la défense est passée sur le gril du procureur du tribunal correctionnel de Montpellier ce mardi 16 juin. Première à passer à la barre, Jennifer Priez, aussi connue sous le nom de Jeny Priez, la compagne de Luka Karabatic, futur joueur du PSG Handball. Lunettes à grosse monture, chemisier blanc sur pantalon déchiré aux genoux, la jeune femme apparaît nerveuse à la barre. Avec son compagnon, avec qui elle est pacsée depuis peu, ils font partis des rares personnes impliquées à avoir reconnu les paris.

"J'ai perdu mon emploi à la télévision suite à cette affaire", explique l'ex-animatrice de NRJ12. "Ses motivations étaient celles d'un parieur qui avait envie de tenter un coup de poker", poursuit-elle, avant d'engager plusieurs passes d'armes avec le procureur. "Je vous réponds si j'ai des réponses, sinon, je ne vous réponds pas !", lâche-t-elle lorsque le procureur l'interroge sur les raisons qui ont poussé Luka à jouer, ou encore sur les horaires des paris.

Devant la cour, elle assure qu'elle ignorait que l'on pouvait parier sur Internet... "Vous avez téléchargé l'application sur votre téléphone : ne soyez pas stupide ! Ne passez pas pour une cruche devant toute une salle, quand même", rétorque le procureur. Jeny Priez révèle simplement : "Il se doutait que ce n'était pas une chose à faire vis-à-vis de son équipe, du moins d'un point de vue moral." Impassible, Luka Karabatic assiste à l'audition de sa compagne avant de se montrer tendre et proche de celle qui partage sa vie et l'accompagne dans les célébrations de l'équipe de France.

Géraldine Pillet, "pour l'appât du gain"

Puis se fut au tour de Géraldine Pillet, la compagne de la star mondiale du hand, de passer à la barre. Présentée comme le cerveau de l'opération, la jeune femme qui travaille à l'hôtel Méridien à Paris pour 900 euros mensuel avait joué 1 500 euros. "Pourquoi avoir encaissé l'argent ?", lui demande le procureur, soulignant qu'elle "met en danger la carrière d'une super star du sport français". Réponse : "J'allais pas laisser filer. C'était mon argent. Nikola ne subvient pas à mes besoins. (...) Je ne suis pas avec lui pour l'argent." Entre désinvolture, sourire et ton frondeur, comme le souligne l'AFP, Géraldine Pillet, chemisier blanc sur jean sombre, se voit ordonner par le président du tribunal de sortir les mains de ses poches lors de son passage à la barre...

"Je l'ai fait pour l'appât du gain", raconte-t-elle encore. Et c'est Jeny Priez qui l'aurait informée des paris à venir, poursuit-elle, assurant qu'elle n'a pas prévenu Nikola Karabatic. "Je ne lui ai pas parlé de mes intention. (...) Il se serait fermement opposé, parce que, lui, a une éthique. Il était inenvisageable de lui en parler. Je sais l'atteinte que je lui ai causée. Je la regrette amèrement", concède-t-elle au président.

Alors, comment justifier la présence de l'application Parions sport sur le téléphone portable de son compagnon ? C'était le premier téléphone qu'elle avait "sous la main". Quant aux nombreux appels qu'elle a passés, "je ne peux plus vous dire pourquoi j'ai passé tous ces coups de fil".

En définitive, et comme on pouvait s'y attendre, les deux femmes regrettent aujourd'hui ces paris. "Si c'était à refaire, jamais je ne le referais", explique Géraldine Pillet. "C'est un pari bête et stupide. Si je pouvais revenir en arrière, je le ferais", a pour sa part déclaré Jeny Priez.

Ce mercredi, la cour entendra les deux frères, Nikola et Luka Karabatic. Deux auditions des deux stars du hand tricolore très attendues.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Laeticia Hallyday a passé une partie de la journée du 26 mai 2019 au centre équestre Smoke Tree Stables, à Palm Springs, Californie, avec ses filles Jade et Joy.
Florent Pagny, invité spécial de l'émission "Turbo" diffusée le 19 mai à 11h20 sur M6
M. Pokora se confie sur sa rencontre avec Christina Milian dans "
Denis Brogniart s'exprime sur les coulisses des conseils et explique comment il sait tout ce que les candidats font sur le camp dans "Koh-Lanta", en exclusivité pour "Purepeople.com" en marge de l'édition 2019.
Ariane Brodier en interview pour Purepeople.com. Juin 2019.
Agathe Auproux sur Instagram.
Eric Antoine se confie à "Purepeople" - 1er avril 2019
Marc Lavoine et Nagui piègent une candidate dans "N'oubliez pas les paroles" sur France 2, le 1er avril 2019.
Nabilla enceinte : elle montre la tête de son bébé sur Instagram (Août 2019).
Jean-Pascal Lacoste dans "Ca commence aujourd'hui", 15 avril 2019, France 2
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel