Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Quand Lilian Thuram tâcle violemment Patrice Evra et Raymond Domenech : "Evra ne doit plus porter le maillot bleu !"

Quand Lilian Thuram tâcle violemment Patrice Evra et Raymond Domenech : "Evra ne doit plus porter le maillot bleu !"

Après le fiasco des Bleus, la démission de Jean-Pierre Escalettes (ex-président de la FFF) et le remplacement de Raymond Domenech par Laurent Blanc, une grande réunion au sommet avait lieu aujourd'hui à la Fédération.

Parmi les intervenants, l'ancien champion du Monde 1998 Lilian Thuram, aujourd'hui membre du conseil fédéral, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour dire ce qu'il pensait des événements survenus lors de la Coupe du Monde.

Ainsi, selon l'AFP, l'ancien défenseur des Bleus a lâché : "J'ai demandé que les joueurs soient durement sanctionnés et que Patrice Evra ne revienne plus jamais en équipe de France. Quand vous êtes capitaine de l'équipe de France, il y a une responsabilité, un respect du maillot et des gens à avoir", avant d'ajouter : "Tous les joueurs ne sont pas en cause. Dans n'importe quel groupe il y a des leaders et des gens qui suivent, et d'autres qui ne sont pas d'accord et qui n'osent pas dire non".

Concernant Raymond Domenech, Lilian Thuram en a également remis une couche : "Quand les joueurs s'enferment dans le bus, et que c'est l'entraîneur qui lit le communiqué, cela montre que l'entraîneur n'est plus respecté. Les joueurs ont été incapables d'assumer certaines choses. Le problème venait du manque d'autorité de Domenech. Le pouvoir a pu être pris par les joueurs parce qu'il n'y avait plus d'autorité de la Fédération sur le sélectionneur. Raymond Domenech était un employé de la Fédération, s'il n'a pas fait ce que lui demandait la Fédération, elle aurait dû réagir."

Pour en savoir plus sur l'analyse de Lilian Thuram, rendez-vous demain dans Coupe du Monde FIFA 2010, Le Mag, présenté par Denis Brogniart, à 22h25 sur TF1.

A.I.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image