Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Rachida Dati tactile avec Gabriel Attal : elle recadre cash le ministre excédé

Rachida Dati tactile avec Gabriel Attal : elle recadre cash le ministre excédé
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
13 photos
L'ex-garde des Sceaux et le jeune ministre étaient à la même table sur TF1 pour le débrief du second tour des législatives. Avec sa verve habituelle, Rachida Dati a animé le débat face à un Gabriel Attal marqué par les mauvais résultats de LREM. Le tout devant le regard des journalistes Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray.

Dimanche 19 juin 2022 s'est tenu le second tour des élections législatives. Plusieurs personnalités politiques sont venues commenter les premiers résultats sur les plateaux de télévision, notamment Rachida Dati. Incontournable devant les caméras, l'ancienne ministre de la Justice a assuré le show en dynamisant les débats avec ses punchlines. Ainsi, sur TF1, Gabriel Attal, pourtant rompu à l'exercice de la communication politique, n'était pas ménagé par la figure des Républicains.

Actuellement ministre des Comptes publics après avoir été porte-parole du gouvernement Castex, Gabriel Attal peut se targuer de bons résultats aux législatives avec 59,85% de voix pour le candidat dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. Mais si sa gloire est remarquable, les chiffres de la majorité présidentielle sont moins mirobolants. Ce que Rachida Dati n'a pas manqué de souligner : "Quand même, le Premier ministre, c'est un peu le chef de la majorité, c'est lui qui fait un peu campagne, qui convainc. Vous êtes content là du résultat ? Non mais Monsieur Attal, dites la vérité !"

Rachida Dati, tactile avec ses adversaires politiques - elle l'était également avec Olivia Grégoire sur BFMTV le même soir -, a tapoté l'épaule de Gabriel Attal lorsqu'il a reconnu que ce n'était pas les résultats qu'il espérait. Peu après, elle a enfoncé le clou en reprenant son expression de ne "pas se cacher derrière son petit doigt" : "Vous cachez pas derrière nous non plus." L'homme politique de 33 ans et compagnon de Stéphane Séjourné a eu du mal à cacher son état légèrement excédé.

La tension est grande à la télévision mais elle l'est encore plus au sein du gouvernement. La République en marche a obtenu 224 sièges et la Nupes 149. Certains hommes forts du parti, comme Christophe Castaner et Richard Ferrand, ont été éliminés et ne retrouveront pas leur place dans l'hémicycle. Côté ministre, la déception est grande pour Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé, et Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique qui doivent démissionner du gouvernement, comme l'avait annoncé Emmanuel Macron en suivant la tradition politique.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image