Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Robin Wright : Le jour où elle s'est fait braquer avec Sean Penn et les enfants

13 photos
Voir 13 photos
Si elle a reposé ses valises à Los Angeles, l'actrice américaine Robin Wright ne gardait pourtant pas un très bon souvenir de la Cité des Anges... Du temps de son mariage avec Sean Penn, elle avait vécu une scène terrifiante lui faisant détester la ville pour longtemps.

Interrogée par le magazine Public pour faire la promotion de son prochain film comme actrice et réalisatrice, intitulé Land, Robin Wright en a profité pour regarder dans le rétroviseur de sa vie privée et professionnelle. La star a notamment évoqué sa vie à Los Angeles, avec son charmant mari français, alors qu'elle n'apprécie pas franchement ce coin de Californie...

Dans les pages du magazine, Robin Wright s'explique sur un moment terrifiant vécu il y a plusieurs années, dans les rues de Los Angeles. "J'y suis davantage par contrainte professionnelle que par conviction. C'est une ville que je ne porte pas spécialement dans mon coeur depuis que j'y ai vécu une mauvaise expérience", dit-elle. Et la star de la série House of Cards, de poursuivre : "A l'époque, je vivais encore avec Sean [Penn, son mari de 1996 à 2010, NDLR]. Nos enfants, Dylan et Hopper, étaient très jeunes. Et un jour, sur la route, nous avons été braqués en voiture. A ce moment-là, je me souviens m'être dit : 'Robin, tu ne peux plus rester ici.' Et nous avons immédiatement plié bagage."

Robin Wright, originaire du Texas, a alors posé ses valises avec son clan beaucoup plus haut dans l'état de Californie. "On a pris la direction de Marin County, à quelques encablures du Golden Gate Bridge à San Francisco. Là-bas, la vie était simple, nous ne fermions jamais notre porte à clef. Nous y sommes restés seize ans", a-t-elle ajouté, nostalgique. Il faut dire que Los Angeles, bien que globalement sûre, est une ville où règne d'immenses inégalités créant ainsi des situations dramatiques avec des populations démunies, cédant à la violence pour survivre. C'est ainsi que le quartier de Skid Row est par exemple devenu un ghetto à éviter à tout prix.

Les confidences intégrales de Robin Wright sont à retrouver dans Public, édition du 26 février 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image