Rod Paradot et l'argent gagné avec "La Tête haute" : "J'ai tout cramé"
Publié le 14 octobre 2016 à 20:13
Par Christopher R.
L'acteur de 20 ans se confie sur l'après-succès connu avec le film d'Emmanuelle Bercot et le César qu'il a remporté.
Rod Paradot (Smoking Dior et une montre Montblanc) (César du meilleur espoir masculin pour le film "La tête haute") - Pressroom lors de la 41e cérémonie des Cesar au théâtre du Châtelet à Paris, le 26 février 2016. © Borde-Jacovides/Bestimage Rod Paradot (Smoking Dior et une montre Montblanc) (César du meilleur espoir masculin pour le film "La tête haute") - Pressroom lors de la 41e cérémonie des Cesar au théâtre du Châtelet à Paris, le 26 février 2016. © Borde-Jacovides/Bestimage© BestImage
Rod Paradot pour le film "La Tête haute" à l'ouverture du festival du film français 2016 au Japon à Tokyo le 24 juin 2016.
Rod Paradot - People au village des Internationaux de France de tennis de Roland Garros à Paris. Le 24 mai 2016 © Dominique Jacovides / Bestimage
Rod Paradot - Soirée des Révélations César 2016 dans les salons de la maison Chaumet place Vendôme à Paris, le 11 janvier 2016.
Exclusif - Rendez-vous avec Emmanuelle Bercot et Rod Paradot du film "La tête haute", film d'ouverture du 68e festival international du film de Cannes. Le 12 mai 2015
Rod Paradot lors de la soirée de Gala du 29e Festival de Cabourg au Grand Hôtel à Cabourg, le 12 juin 2015.
Rod Paradot - Dîner d'ouverture au profit de l'association "Enfants du soleil" pendant le 30e Festival du film de Cobourg en France le 9 juin 2016. © Coadic Guirec/Bestimage
Rod Paradot - People au village des Internationaux de France de tennis de Roland Garros à Paris. Le 24 mai 2016 © Dominique Jacovides / Bestimage
Rod Paradot (Smoking Dior et montre Montblanc) (Meilleur espoir masculin pour le film "La tête haute") - Pressroom lors de la 41e cérémonie des Cesar au théâtre du Châtelet à Paris. Le 26 février 2016. © Borde-Jacovides/Bestimage
Rod Paradot (César du meilleur espoir masculin pour "la tête haute" - 41e cérémonie des César au Théatre du Chatelet à Paris le 26 février 2016
Rod Paradot - La 23e cérémonie des Trophées du Film Français au palais Brongniart à Paris, le 2 février 2016. © Guirec Coadic/Bestimage
Sara Forestier, Emmanuelle Bercot, Catherine Deneuve, Rod Paradot et Diane Rouxel - Dîner d'ouverture du 68e festival international du film de Cannes. Le 13 mai 2015
Rod Paradot, Sara Forestier - Photocall du film "La tête haute" (hors compétition) lors du 68e festival de Cannes le 13 mai 2015.
Exclusif - Rendez-vous avec Emmanuelle Bercot et Rod Paradot du film "La tête haute", film d'ouverture du 68e festival international du film de Cannes. Le 12 mai 2015
Couverture du magazine ELLE
La suite après la publicité

Propulsé par La Tête haute pour lequel il a remporté bon nombre de récompenses dont un César du meilleur espoir masculin, Rod Paradot revient aujourd'hui sur ce chapitre capital de sa vie. Dans une interview avec Elle, celui qui a été promu égérie Dior pour incarner sa collection automne-hiver 2016-2017 évoque avec un naturel déconcertant le succès, l'argent, son quotidien, les filles.

Toujours sur orbite mais moins sous le feu des projecteurs, Rod Paradot vit encore un rêve éveillé. "Ce qui se passe autour de moi est irréel. Je vais vivre le moment, je vais le recevoir, mais je ne m'en ressers pas. Je me rends compte que tout ça est luxueux, mais, dans ma tête, c'est un rêve, raconte le jeune acteur de 20 ans. Une fois rentré chez moi, ma mère me demande de mettre la table avant d'aller chercher du pain à Stains. C'est ça qui m'a aidé à redescendre de Cannes, du César." Et d'ajouter : "Ce n'est pas normal qu'un type vous suive avec un parapluie dès qu'il pleut."

Avec le succès, Rod Paradot a également touché un beau paquet d'argent. Pour lui qui venait de Stains, une ville bétonnée du 93, c'est aussi quelque chose de nouveau. "J'ai tout cramé, déplore-t-il. En fringues, en soirées, avec mes potes. Pour moi, j'étais blindé. Pour moi, j'avais 1 million. Je regrette. J'ai cru qu'en un cachet, tout était réglé !" Pourtant, Rod s'est émancipé et n'habite plus à Stains. Il loue un petit studio de 25 m² dans le 11e arrondissement de Paris. "C'est le feu ! Je suis trop content, lâche-t-il. J'ai plus de liberté. Même s'il faut que je fasse attention au budget."

Le petit gamin au discours si émouvant et brut de naturel lors des César 2016 est en train de grandir, de devenir en adulte. Ce qui ne l'empêche pas de garder sa gouaille et sa vision des choses. Notamment lorsqu'il s'agit de parler filles. "C'est chiant, les filles, glisse-t-il avec un franc-parler décoiffant. Tu ne sais jamais si elles sont avec toi parce que t'es acteur. Ou alors, elles croient que tu niques toutes les meufs parce que t'es acteur. Du coup, je ne me prends pas trop la tête, je fais des rencontres. Ça marche si c'est sincère, sinon, au revoir, et puis c'est tout. Mais c'est vrai que c'est un problème : j'adore les filles ! Et c'est dangereux, les filles."

Blondinet à la gueule d'ange, Rod Paradot apparaîtrait presque comme un gars timide à qui on donnerait le bon Dieu sans confession. Dans La Tête haute, il transpire pourtant la rage à tel point que les observateurs se sont demandé si son tempérament dépassait la fiction ou pas. "J'ai peut-être la rage, mais c'est de l'énergie, et pas une énergie fâchée, assure le jeune comédien. Je suis très heureux, moi. Simplement, je joue parfois au dur, je délire sur Snapchat où je fais le méchant. Le seul truc qui soit vrai, c'est que je m'énerve très vite, je suis nerveux, hyperactif, j'ai toujours été agité, excité. Impossible de rester une heure assis en cours."

Aujourd'hui, Rod Paradot rêve de cinéma, mais la tête sur les épaules. Il rêve aussi de "tourner des films genre Belmondo période voyou" pour se prouver une certaine virilité, et il s'habille classe et trendy, un monde dont il ignorait encore l'existence il y a peu, lui qui ne "mettait que des joggings Champions League, PSG ou AC Milan".

La suite après la publicité
La suite après la publicité
Mots clés
People France Interview Cinéma Argent Business
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"Que je gagne autant d'argent..." : Karin Viard, ses filles Simone et Marguerite ont eu honte, confidences sans détour
"Que je gagne autant d'argent..." : Karin Viard, ses filles Simone et Marguerite ont eu honte, confidences sans détour
24 janvier 2024
Star Academy 2023, la finale : une grosse somme d'argent attendue pour le gagnant, mais à une condition...
Star Academy 2023, la finale : une grosse somme d'argent attendue pour le gagnant, mais à une condition...
3 février 2024
Les articles similaires
"Si on me diagnostique..." : A 77 ans, Michel Jonasz évoque la fin de sa vie, franches confidences play_circle
"Si on me diagnostique..." : A 77 ans, Michel Jonasz évoque la fin de sa vie, franches confidences
18 février 2024
"Vous trouvez ça normal ?" : Alain-Fabien Delon fait lumière sur sa difficile vie à Douchy...
"Vous trouvez ça normal ?" : Alain-Fabien Delon fait lumière sur sa difficile vie à Douchy...
11 janvier 2024
Dernières actualités
Dernières news