Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Ryan Gosling vs. Robert Pattinson : Deux sex symbols, deux accueils différents

Ryan Gosling vs. Robert Pattinson : Deux sex symbols, deux accueils différents
Par Christopher R.
17 photos
Lancer le diaporama

Invités du Grand Journal lundi 20 mai, Ryan Gosling et Robert Pattinson étaient face à face. De quoi affoler la gent féminine sur la Croisette... Pourtant, si les deux acteurs sont bien des sex symbols en puissance, à tel point que les murmures du public se transforment en cris désespérés sur leur passage, ils n'ont pas tous deux connus la même fortune à l'occasion de ce Festival de Cannes 2014.

Présentant à la fois The Rover et Maps to the Stars, R-Patz est ressorti gagnant de ce 67e Festival. Sur la Croisette, le Britannique a rangé et enfermé à double tour son costume de vampire dans Twilight. Loin de la franchise vampirique, Robert Pattinson a prouvé coup sur coup qu'il était un acteur en devenir, une sorte de Leonardo DiCaprio en puissance. Dans The Rover, il incarne un jeune homme timide, ostracisé et vengeur. Si le film de David Michôd n'a pas fait l'unanimité, la performance touchante de Robert Pattinson a largement séduit, au-delà des défauts du film. Ce sont donc ces mêmes applaudissements qui ont suivi les projections de The Rover et de Maps to the Stars, second film où Rob apparaît. Cette fois-ci dans un second rôle, Pattinson s'y montre juste et séducteur, incarnant un chauffeur de limousine qui rêve de percer dans la Cité des anges. Un aboutissement, en quelque sorte, pour celui qui deux ans auparavant, prouvait avec Cosmopolis au côté de ce David Cronenberg qu'il avait un talent fou à exploiter.

De l'autre côté, Ryan Gosling était très attendu. On finira par applaudir le beau gosse canadien sur le tapis rouge uniquement... Lost River a en effet largement divisé lors de sa présentation dans la sélection Un certain regard. Ultraréférencé, très arty, long, audacieux, d'un vide abyssal... Les qualificatifs sur Lost River se sont multipliés à l'issue de la toute première projection le 20 mai en milieu d'après-midi. Des applaudissements, mais aussi des huées, nourries. Autant dire que Ryan Gosling n'a pas fait l'unanimité côté cinéma...

Alors, plutôt Robert Pattinson ou Ryan Gosling ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image