Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Thierry Ardisson remporte son procès contre C8 moins d'un an après son départ

Thierry Ardisson remporte son procès contre C8 moins d'un an après son départ
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
Dans le cadre de son conflit avec C8, Thierry Ardisson avait assigné la chaîne du groupe Canal+ trois mois après son départ pour "rupture brutale de dépendance économique". Ce mercredi 22 janvier, le verdict a été rendu.

Une page se tourne pour Thierry Ardisson. En août 2019, le célèbre homme en noir poursuivait C8 en justice pour "rupture brutale de dépendance économique", car son contrat n'avait pas été renouvelé faute de budget suffisant. Plusieurs mois ont passé depuis cette contre-attaque et la justice a aujourd'hui tranché.

Nos confrères de La Lettre A indiquent que le tribunal de commerce de Paris a pris parti pour Thierry Ardisson, estimant que la chaîne du groupe Canal+ avait manqué à ses devoirs en "rompant brutalement les relations commerciales" avec son animateur phare. Toutefois, l'animateur de 71 ans n'aura pas obtenu autant qu'il l'aurait souhaité. Réclamant au début près de 7 millions d'euros de dommages pour couvrir son préjudice ainsi que celui des 90 salariés licenciés, il n'aura obtenu finalement que 811 500 euros. Cette décision, le tribunal la justifie en précisant que C8 aurait dû notifier les équipes des Terriens du samedi et sa déclinaison du dimanche quatre mois et demi avant de les remercier. Toutefois, il considère que Thierry Ardisson a "contribué à son propre dommage" en s'opposant à une production moins coûteuse de ses émissions. En cela, aucun préjudice moral et professionnel n'a été retenu.

Pour rappel, Thierry Ardisson décidait malgré lui de claquer la porte de C8 en mai dernier, car "la chaîne n'[avait] plus les moyens de se l'offrir" comme l'avait rapporté Le Parisien à l'époque. L'époux d'Audrey Crespo-Mara avait ensuite une dernière fois mis les choses au clair dans une tribune libre. "Quand le propriétaire du groupe auquel vous livrez une émission depuis treize ans vous demande la même chose pour la saison suivante pour la moitié du prix, et que ce n'est pas négociable, vous êtes 'viré'. C'est le mot. Il y a treize ans, Patrick de Carolis me virait de France 2, aujourd'hui, Vincent Bolloré me vire de C8. Sans préavis. Who's next ?" Personne a priori, car pour l'heure, Thierry Ardisson n'a pas prévu de retour à l'antenne.

Thierry Ardisson va faire appel à cette décision, même si il se dit "content parce que la culpabilité de C8 est reconnue" a indiqué sa porte parole à l'AFP.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image