Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Tom Hanks : Son turbulent fils Chet est recherché par la police !

Chez les quatre enfants de Tom Hanks, il y en a un qui s'évertue à enchaîner dérapage sur dérapage. Son nom : Chester Hanks, aka Chet Haze, rappeur de métier. Alors que son illustre père sera bientôt à l'affiche du Pont des espions et vient de tourner Inferno, le jeune homme de 24 ans cumule les apparitions dans les colonnes des tabloïds. Il faut dire que le bad boy donne le bâton pour se faire battre. Il est d'ailleurs actuellement recherché par la police britannique qui lui demande de répondre de ses actes après avoir saccagé une chambre d'hôtel.

Chester Hanks est accusé d'avoir vandalisé une chambre d'hôtel après un passage éclair à l'hôtel Arora International, près de l'aéroport de de Londres-Gatwick. Après une soirée arrosée, le jeune homme est rentré en compagnie d'un ami et de trois filles, des promoters. À partir du moment où elles ont refusé les avances du rappeur américain, ce dernier a complètement craqué. Demandant où se trouvait "la coke" (il disait en avoir fini avec cette addiction), Chet Haze semblait incontrôlable. Ce que les témoins entendront par la suite ne sera que cris et bris de glaces. Le lendemain matin, le fils Hanks avait quitté les lieux, mais les chambres étaient sens dessus dessous.

"Un client a causé pour 2000 euros de dommages dans une chambre d'hôtel, a déclaré un porte-parole de la police au quotidien The Sun. Nous avons obtenu le nom du suspect, un jeune homme de 24 ans, originaire des États-Unis et nous travaillons avec d'autres services afin de le retrouver en vue d'un interrogatoire."

Une nouvelle polémique pour le turbulent Chester, lequel vient de faire face à un torrent de critiques autour du n-word – nègre, un mot très connoté et extrêmement raciste – qu'il refuse de supprimer de son vocabulaire. Le jeune homme invoque la liberté d'expression et pointe du doigt une "une société pourrie" qui ne décidera jamais pour lui. Depuis ses déclarations sur Instagram, son compte sur le réseau social a été fermé. Haze a en a donc rouvert un autre au moment de son passage à Londres. Sur l'un des clichés montrant un post-it, le rappeur a écrit "Ne jamais avoir peur de dire fuck you" précisant en légende qu'il avait trouvé cela dans le bureau de son avocat. Il a le sens de la provocation, c'est le moins qu'on puisse dire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel