Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Valérie Donzelli : ''J'ai déjà couché par politesse''

Valérie Donzelli a marqué l'année cinéma 2011 avec son oeuvre personnelle et bouleversante, La Guerre est déclarée. Le magazine Les Inrockuptibles, qui l'a choisie en couverture, au côté du héros de Bref. Kyan Khojandi, a donc décidé de lui laisser deux pages pour réagir sur ce qui l'a marquée, elle, durant l'année. Des films bien évidemment, des morts, mais aussi des questions de société. L'esprit serein et le coeur franc, la réalisatrice et actrice s'exprime.

C'est durant le festival de Cannes qu'explose médiatiquement La Guerre est déclarée. Les festivaliers s'enflamment pour cette oeuvre qui retrace le combat de Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm (son ex-compagnon et père de son enfant) contre la tumeur qui touche leur fils : "J'ai vécu ces neuf mois passés à accompagner le film comme une renaissance. J'emploie le mot à dessein parce qu'au milieu de ces événements, j'ai perdu ma mère. C'est arrivé juste avant Cannes."

Passant en revue les longs métrages qui ont fait sensation dans les salles obscures, Valérie Donzelli clame qu'elle a aimé Drive avec Ryan Gosling et Carey Mulligan, ou encore Tomboy et L'Apollonide, mais est sur la réserve quant à Black Swan de Darren Aronofsky, avec l'oscarisée Natalie Portman : "J'avais très envie de voir Black Swan, d'autant plus que j'écrivais à ce moment-là mon nouveau film, qui se passe à l'opéra Garnier dans le milieu des ballets classiques, mais beaucoup de choses m'ont fait sourire. [...] Tout ça est un peu grandiloquent et à la limite du ridicule."

L'année 2011 est également la découverte de Los Angeles pour Valérie Donzelli, puisque son film représente la France dans la course aux nominations aux Oscars dans la catégorie meilleur film étranger : "Il faut faire une sorte de campagne, rencontrer les votants, les journalistes... Pour nous, c'est à un niveau ridicule, mais pour Jean Dujardin [The Artist est pressenti dans les catégories reines des Oscars, NDLR], ça dure des semaines, il fait des tournées dans les maisons de retraite..."

Valérie Donzelli n'a pas peur d'aborder les sujets les plus délicats. En évoquant l'affaire DSK, elle dérive vers le féminisme : "Je ne me suis pas reconnue dans la façon dont un certain féminisme s'est emparé de l'affaire pour en faire le symbole de la domination masculine. [...] Je suis de plus en plus frappée par ce quelque chose d'irrésolu, d'intranquille dans le rapport des femmes à leur sexualité. On est prises au jeu du désir de séduire, on fait des choses qu'on ne veut pas. Moi, comme tout le monde, j'ai déjà couché par politesse. Parce que j'avais le sentiment de ne plus pouvoir faire autrement. J'étais jeune, j'ai appris." Son argumentation, qui n'a pas la place d'être très développée, n'est cependant pas aisément comprise.

A cette question succède le thème de la prostitution, de sa pénalisation : "C'est une atteinte à la liberté. [...] La prostitution doit être encadrée mais pas criminalisée. C'est un mode qui m'intéresse - payer, se faire payer." Valérie Donzelli ouvre le débat.

L'artiste prépare actuellement son troisième long métrage, Main dans la main, avec Valérie Lemercier et Jérémie Elkaïm. Cela racontera la rencontre entre un miroitier de province et la directrice de l'opéra Garnier.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans le magazine Les Inrockuptibles du 21 décembre 2011.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Melha Bedia se fait coiffer par Alison Wheeler, le 27 mai 2020
Melha Bedia se fait coiffer par Alison Wheeler, le 27 mai 2020
Hatik interprétant "Angela" après la marche en hommage à Adama Traoré le 18 juillet 2020 à Bueamont-sur-Osie
Hatik interprétant "Angela" après la marche en hommage à Adama Traoré le 18 juillet 2020 à Bueamont-sur-Osie
La star de Forte, Melha Bedia, se fait coiffer par Alison Wheeler, le 27 mai 2020
La star de Forte, Melha Bedia, se fait coiffer par Alison Wheeler, le 27 mai 2020
Anouchka Delon en pleine séance de sport pour retrouver sa silhouette après son accouchement, story Instagram mai 2020
Anouchka Delon en pleine séance de sport pour retrouver sa silhouette après son accouchement, story Instagram mai 2020
L'interview "VNR" d'Elsa Zylberstein et Lucien Jean-Baptiste, à l'affiche de la nouvelle comédie "Adorables", au cinéma le 22 juillet 2020.
L'interview "VNR" d'Elsa Zylberstein et Lucien Jean-Baptiste, à l'affiche de la nouvelle comédie "Adorables", au cinéma le 22 juillet 2020.
Virginie Ledoyen sur le plateau de l'émission "Touche pas à mon poste" sur C8.
Virginie Ledoyen sur le plateau de l'émission "Touche pas à mon poste" sur C8.
Emmanuelle Béart dans l'émission "50' inside" sur TF1, le 20 juin 2020.
Emmanuelle Béart dans l'émission "50' inside" sur TF1, le 20 juin 2020.
Anouchka Delon mise sur le sport pour retrouver sa silhouette après son accouchement, story Instagram mai 2020
Anouchka Delon mise sur le sport pour retrouver sa silhouette après son accouchement, story Instagram mai 2020
Vincent Cassel critique "Quotidien", dans l'émission "C à vous, la suite", pour avoir lancé une polémique sur le film "Enorme".
Vincent Cassel critique "Quotidien", dans l'émission "C à vous, la suite", pour avoir lancé une polémique sur le film "Enorme".
Michel Hazanavicius, invité dans l'émission "Je t'aime etc" sur France 2. Le 17 juin 2020.
Michel Hazanavicius, invité dans l'émission "Je t'aime etc" sur France 2. Le 17 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image