Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Victor Lanoux - Jean Rochefort, Guy Bedos... "J'ignorais qu'il était malade"

Victor Lanoux - Jean Rochefort, Guy Bedos... "J'ignorais qu'il était malade"
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Les hommages du cinéma français pour l'acteur.

Victor Lanoux a marqué les esprits pour son personnage dans Louis la Brocante évidemment, mais il possède une filmographie aussi très riche qui montre à quel point il a brillé pour le cinéma français : Dupont Lajoie, Cousin, Cousine, Adieu poulet, Un éléphant ça trompe énormément, Nous irons tous au paradis, Un moment d'égarement, La Carapate, La Smala, Les Démons de Jésus... La liste est longue. Plusieurs personnalités ont donc réagi à sa disparition le 4 mai à l'âge de 80 ans à la suite d'un accident vasculaire cérébral.

Jean Rochefort avait eu le plaisir de collaborer avec Victor Lanoux dans le dyptique d'Yves Robert, Un éléphant ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis. Très ému, il a fait part de sa peine sur les ondes de RTL : "C'est un choc, j'ignorais qu'il était malade. Nous avons été quatre pour un film qui nous avait réunis. Grand acteur, grand grand acteur, bougon, tendre et timide, c'est étrange pour des qualités d'acteur. Nous étions conscients en plus de faire un film de qualité, qui racontait des choses, des modernités."

Un quatuor auquel appartenait également Claude Brasseur et Guy Bedos. Ce dernier a choisi France Info pour partager sa tristesse : "On s'aimait beaucoup, et ce sont des souvenirs formidables. c'était un très bon camarade. C'était la famille, Dabadie, Robert, c'étaient mes potes (...), ça me ramène à une époque très heureuse de ma vie (...), je suis bien triste que Victor soit parti. (...) Je suis arrivé à un âge où je perds beaucoup de copains, d'amis, ça me bouleverse d'aller au cimetière pour aller enterrer mes copains avec qui je me suis amusé, avec qui j'ai ri. (...) C'était mon copain, mon frère."

Son fils, Nicolas Bedos, qui a ainsi connu aussi Victor Lanoux à travers son papa a posté sur Instagram une photo de son père et lui dans Nous irons tous au paradis. Jean Dujardin, admiratif, a aussi manifesté sa peine sur le réseau social.

José Garcia a choisi Twitter pour écrire : "Un super acteur nous a quitté Victor Lanoux." Ils avaient travaillé ensemble dans deux films de Bernie Bonvoisin, Les Démons de Jésus et Les Grandes Bouches. Nadia Farès faisait aussi partie de l'équipe et a écrit sur Instagram : "On est beaucoup à être triste aujourd'hui."

Le scénario d'Un éléphant ça trompe énormément et de Nous irons tous au paradis est signé de la plume de Jean-Loup Dabadie. Sur RTL, il s'exprime, nourri de chagrin et de poésie, sur la disparition de l'artiste : "J'ai de la peine, beaucoup de peine évidemment. Moi je croyais que notre fameux quatuor était immortel. Nos quatre amis, nos quatre copains d'Un éléphant ça trompe énormément et de Nous irons tous au paradis, le deuxième film, et puis non l'un d'eux s'est absenté pour un bout de temps. Il commençait tous les quatre à avoir quelques heures de vol comme disait Bouli, le personnage que j'avais écrit pour Victor Lanoux. Tous avaient atteint ce sommet, 80 ans. Mais chaque fois que je les voyais je les trouvais très en équilibre sur leur montagne de vie et puis voilà Victor a perdu l'équilibre."

Extrait (mythique) du film Nous irons tous au paradis
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image