Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Wejdene - Harcelée au collège, elle a failli arrêter le chant : "J'ai douté de moi"

Wejdene - Harcelée au collège, elle a failli arrêter le chant : "J'ai douté de moi"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Wejdene pose avec Aya Nakamura sur Instagram et attise la curiosité des internautes : a-t-elle enregistré un feat avec l'immense chanteuse ? Il faudra patienter jusqu'à la sortie de l'album "16" pour le savoir.
9 photos
Lancer le diaporama
À l'occasion de la sortie de son premier album, "16", Wejdene s'est confiée à France.tv Slash, le 25 septembre 2020. L'artiste française a expliqué qu'elle avait souffert de harcèlement scolaire il y a seulement un an, parce qu'elle publiait ses vidéos de chant sur Instagram.

C'est assez surréaliste, mais c'est vrai. Il y a encore un an, Wejdene subissait le harcèlement scolaire, à cause notamment de ses vidéos de chant. Une ultime preuve que ce fardeau peut toucher tout le monde, et qu'il est encore bien présent dans les cours de récréation. "Je prenais une prod sur YouTube, et j'écrivais", raconte Wejdene à France.tv Slash, qui explique qu'à l'époque, elle ne "savait vraiment pas écrire". Alors, juste "histoire de tester", elle cherchait absolument à avoir un compte Instagram où elle publiait ses vidéos de chant. Un procédé qui avait déjà révélé Angèle au grand public.

Au début, Wejdene n'est soutenue que par son entourage, pourtant, elle est déjà la cible de critiques. "Il y avait beaucoup de moqueries aussi. Par exemple, il y en a que ça faisait rire, en fait. Que je chantais, que j'écrivais mal : 'Tu ne vas jamais percer"", lui a-t-on dit.

"Par exemple, quand j'allais au collège, je postais ça. Le lendemain, je savais que, quand j'allais au collège, j'allais recevoir des moqueries. Du coup... j'ai osé, en fait. Parce qu'au début, je n'étais pas pour. J'avais peur de ça, en fait. J'avais peur de m'afficher, on va dire. Tout le monde venait me voir : 'Mais pourquoi t'as mis ça, Wejdene ?', 'Mais là, tu aimes bien ce que tu as écrit ?'. Des trucs comme ça, en fait. Hyper méchants. Moi je trouve ça très méchant", se rappelle Wejdene, qui signe aujourd'hui un très beau démarrage pour la sortie de son premier album, 16.

Harcelée hier, menacée de mort aujourd'hui

"En fait, ce sont des gens pessimistes. Je déteste ça. Ils ne croient en personne, en gros, regrette-t-elle. Du coup, moi, dès qu'on me dit 'Tu vas pas réussir', je vais le faire juste pour réussir, c'est comme ça. J'ai persévéré juste pour leur faire fermer leur bouche. (...) Je ne voulais pas m'arrêter parce qu'ils disaient ça." Avant d'être repérée par le producteur Feuneu et de voir sa carrière décoller, notamment grâce à Anissa, le tube de l'été, Wejdene a bien failli enterrer sa carrière.
Écoutant trop les critiques (normal, pour une jeune adolescente), elle décide de tout supprimer. "J'ai eu des coups de blues. Je commençais à douter de moi. Je me disais : 'Pourquoi tu fais ça ?' Un jour est venu où j'ai tout supprimé. Je ne voulais plus rien savoir de la musique. (...) Pour moi, ça ne pouvait arriver qu'aux autres", déplore la jeune fille qui a été soutenue à l'époque par ses deux soeurs.

Malgré le succès de son premier album, 16, Wejdene continue d'être la cible de harceleurs. "Parfois y a des trucs, j'ai envie de jeter mon téléphone en les regardant. Comment tu peux dire ça à quelqu'un, en fait ? Genre des gens hyper méchants, qui souhaitent la mort, et tout", se désole-t-elle. Il suffit de lire les commentaires suscités par cette interview vidéo pour comprendre le calvaire de cette jeune artiste de 16 ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image