Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Wejdene, sa grosse faute dans Anissa : "Je savais pas qu'il fallait un verbe"

Wejdene, sa grosse faute dans Anissa : "Je savais pas qu'il fallait un verbe"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Wejdene sur Instagram. La jeune chanteuse originaire du 91 connait un large succès avec "Anissa" et son clip, qui a dépassé les 10 millions de vues sur YouTube. Elle vient d'ailleurs de signer chez Universal Music.
10 photos
Lancer le diaporama
Wejdene sur Instagram. La jeune chanteuse originaire du 91 connait un large succès avec "Anissa" et son clip, qui a dépassé les 10 millions de vues sur YouTube. Elle vient d'ailleurs de signer chez Universal Music.
Invitée de "Quotidien" le jeudi 3 septembre 2020, Wejdene est venue évoquer la sortie très prochaine de son premier album. La jeune artiste de 16 ans est revenue sur son tube de l'été, "Anissa", et sa grosse faute de français qu'il l'a rendue célèbre.

À 16 ans, Wejdene a déjà tout d'une grande. L'artiste française était l'invitée de Quotidien (TMC), le jeudi 3 septembre 2020. Face à Yann Barthès et au reste de la bande, elle est revenue sur sa recette magique pour un tube de l'été réussi. On s'en était douté, ce qui a surtout marché dans Anissa, c'est son énorme faute de français dans le refrain.

"Tu prends tes caleçons sales et tu hors de ma vue", chante-t-elle dans son tube, dont le clip culmine à 55 millions de vues. Questionnée sur cette "phrase de l'été, voire de l'année", Wejdene avoue n'être "pas fière" de cette faute à faire ressusciter le premier auteur du Bescherelle. "J'étais pas au courant qu'il fallait un verbe", se défend-elle.

"Pour moi, c'était français, ça l'est encore !"

"Je vous jure, en gros, quand j'ai écrit la phrase, je voulais dire 'Hors de ma vue' moi j'ai rajouté 'Tu hors de ma vue', pour moi c'était français. Pour moi, ça l'est encore ! C'est la phrase de Wejdene, c'est ma phrase", explique l'adolescente sur le plateau de Quotidien. Il a fallu attendre l'enregistrement du son, en studios, pour que Wejdene se rende compte de cette erreur monumentale en plein milieu du refrain. "On était en studio et il [son directeur artistique, NDLR] m'a dit 'il manque un verbe'. Je me suis voilé la face, j'ai dit 'oh c'est bon, j'ai la flemme, on laisse comme ça', et je l'ai laissée !", se souvient-elle.

Dans une interview à Purebreak, Wejdene expliquait en juin dernier qu'elle savait que son morceau allait décoller, justement grâce à ces paroles. "Je savais qu'il allait péter, j'étais préparée. C'est pas un son comme les autres, il y a des fautes de français, des fautes d'orthographe. J'ai pas fait exprès en plus. Qui ose dire dans son son 'tu prends tes caleçons sales' ?", blaguait-elle.

Avec la sortie de son premier album, à seulement 16 ans, le 25 septembre prochain, Wejdene ne passe pas vraiment la même rentrée que tout le monde. Elle a d'ailleurs mis l'école sur pause. "Je fais l'école par correspondance, je ne peux pas y retourner. Si je retourne dans une école, il faut qu'elle soit privée. Je ne peux pas être à deux endroits en même temps", a-t-elle expliqué.

Wejdene de passage dans "Quotidien", le 4 septembre 2020.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image