"Il était à l'agonie" : Harry humilié par le prince William, cette scène qu'il n'a jamais oubliée
Publié le 12 janvier 2023 à 07:23
Par Justine Texier | Journaliste
Passionnée de sport et de tennis, Justine est entrée dans le monde du people pour ne plus jamais en sortir ! A l’affût des moindres petits secrets du grand écran, elle est incollable sur les couples et les séparations. Vous ne pourrez pas lui cacher un gossip !
Le "Suppléant" se confie... et ça fait mal ! Auteur d'une autobiographie salée, dans laquelle il règle ses comptes avec la famille royale, le prince Harry se livre également sur son passé et notamment sur les quelques mois ayant suivi la mort de Diana. Scolarisé au collège Eton, comme son frère William, il avait particulièrement mal vécu une remarque de celui-ci...
"Il était à l'agonie" : Harry humilié par le prince William, cette scène qu'il n'a jamais oubliée
Le prince Harry, duc de Sussex, le prince de Galles William - Intérieur - Procession cérémonielle du cercueil de la reine Elisabeth II du palais de Buckingham à Westminster Hall à Londres. Le Prince Harry au collège d'Eton en 2003 Le prince William et le prince Harry avec leur mère Lady Diana à la sortie d'Eton College en 1995. Bande-annonce de l'interview du prince Harry, duc de Sussex, avec Tom Bradby pour la chaîne britannique ITV, avant la sortie de l'autobiographie du prince "Spare" ("Le Suppléant"). Le 4 janvier 2023. Bande-annonce de l'interview du prince Harry, duc de Sussex, avec Tom Bradby pour la chaîne britannique ITV, avant la sortie de l'autobiographie du prince "Spare" ("Le Suppléant"). Le 4 janvier 2023.
La suite après la publicité

Pour le prince Harry, la fin des années 90 a représenté un véritable calvaire : orphelin à 12 ans seulement, après le décès de sa mère Lady Diana en août 1997, le jeune garçon avait dû subir sa rentrée au collège Eaton, un établissement très select où son frère étudiait déjà depuis deux ans. Un endroit qui ne lui a pas vraiment plu, comme il le confesse dans ses mémoires sorties ce mardi.

"Je me suis hasardé deux ou trois fois à me confier à un professeur, ou à un camarade, à leur dire que j'étais non seulement dans la mauvaise classe mais aussi dans la mauvaise école. On me répondait toujours la même chose : Ne t'inquiète pas, ça va aller", raconte-t-il. Selon lui, les professeurs comptaient également sur le fait que son grand frère était également présent. Mais ce n'était pas du tout l'avis du prince William, qui, à 15 ans, ne rêvait que de liberté, au grand dam de son cadet.

"Willy m'avait donné pour instruction de faire comme si on ne se connaissait pas. Quoi ? Tu ne me connais pas, Harold. Et je ne te connais pas", lui avait-il asséné. Une sanction difficile pour un jeune garçon, mais compréhensible pour un aîné sans cesse sous le feu des projecteurs et qui voyait ce collège comme "un sanctuaire". "Pas de petit frère pour lui coller aux basques, le harceler de questions, s'incruster dans son entourage. Il était en train de forger sa propre vie, et il n'était pas disposé à y renoncer", écrit d'ailleurs le prince Harry, conscient de la volonté de se démarquer de son aîné, en pleine crise d'adolescence et qui a compris son importance en voyant ses propres enfants vivre la même chose récemment.

William, féru de sa liberté

Une volonté d'indépendance qui n'était pas seulement lié à l'adolescence cependant : à en croire le cadet de la fratrie, le futur roi n'avait jamais trop aimé être consciemment associé à son petit frère. "Tout ça n'était pas très nouveau, à vrai dire. Willy avait toujours détesté quand quelqu'un commettait la grave erreur de nous considérer comme un lot. Il détestait quand Maman nous habillait de la même façon", explique-t-il.

Et cela représentait pour son frère "une véritable torture". Le prince Harry, très incisif à l'égard du mari de Kate Middleton dans son livre, le décrit même comme "à l'agonie [...] à l'idée qu'ils fréquentent la même école". Heureusement, s'il n'a pu compter sur son frère, lui aussi en pleine reconstruction après le deuil de leur mère, le prince Harry s'est consolé avec ses nouveaux amis et surtout en s'accomplissant dans le sport, qui lui permettait selon lui d'exorciser ses démons.

Pour information, les deux princes ont fait toute leur scolarité à Eton (où avaient étudié les hommes de la famille de leur mère) avant de suivre des chemins séparés : s'ils ont tous les deux pris une année sabbatique et voyagé, le prince William est ensuite entré à l'Université St Andrews (où il a rencontré Kate Middleton) et le prince Harry s'est engagé dans l'armée.

À propos de
Mots clés
People UK Photo Famille Famille royale Enfant de star
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
Dernières actualités
VIDEO Rachel Legrain-Trapani mariée à Valentin Léonard ! L'ex-Miss sublime en robe courte, son fils Gianni submergé par l'émotion play_circle
VIDEO Rachel Legrain-Trapani mariée à Valentin Léonard ! L'ex-Miss sublime en robe courte, son fils Gianni submergé par l'émotion
14:42
Emmanuel Petit : Son ex Agathe de la Fontaine annonce la disparition brutale d'un ancien amoureux, leur fille Zoé Petit dévastée
Emmanuel Petit : Son ex Agathe de la Fontaine annonce la disparition brutale d'un ancien amoureux, leur fille Zoé Petit dévastée
14:23
Dernières news