Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Oubliez-moi" : Rachida Dati plus cash que jamais face à Anne-Claire Coudray et Clémentine Autain

"Oubliez-moi" : Rachida Dati plus cash que jamais face à Anne-Claire Coudray et Clémentine Autain
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
13 photos
Lors de la soirée du second tour des présidentielles ce 24 avril 2022 sur TF1, Rachida Dati a dégainé des punchlines acides à ses interlocuteurs, fidèle à sa réputation de femme politique cash et sans langue de bois. La présentatrice Anne-Claire Coudray et l'Insoumise Clémentine Autain n'ont pas été épargnées.

Rachida Dati était l'une des invitées politiques de TF1 pour débattre lors de la soirée électorale du second tour des présidentielles ce dimanche 24 avril 2022. Elle a commenté la victoire d'Emmanuel Macron, président sortant réélu avec 58% des voix face à la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen (42%). Face aux deux stars de l'information de la première chaîne, Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau, la maire du 7e arrondissement n'a pas manqué de punchlines !

Réagissant aux précisions que voulait apporter l'animatrice de l'émission Anne-Claire Coudray devant le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, la femme politique LR n'a pas aimé être coupée dans son élan : "Non, mais je ne vous ai pas demandé de décoder mes propos là ! (...) Mais ce n'est pas une traduction, je peux lui dire direct !" Puis, sa victime sera la représentante sur le plateau de La France Insoumise, Clémentine Autain. Quand celle-ci l'accuse d'avoir fait "carrément une offre de service", l'ancienne garde des Sceaux bondit : "Non mais madame Autain, je n'ai pas besoin de vous, je n'ai besoin de personne ! (...) Je ne vais pas paraphraser un grand homme d'Etat, mais vous n'avez pas le monopole de quoi que ce soit. Vous êtes responsable d'une grande partie du séparatisme en France, il faut que vous l'entendiez ça !"

Difficile pour la conseillère régionale d'Ile-de-France de trouver une place face à l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy : "Je peux parler où ?" La remerciant avec ironie de reconnaître qu'elle est légitime à être élue dans le 7e, elle est recadrée par le présentateur du JT de 20h : "Rachida Dati, s'il vous plaît !" Ce qui ne l'empêchera pas de lancer avec virulence à son adversaire politique : "Oubliez-moi, oubliez-moi ! Passez là bas." Le show de TMC Quotidien a compilé les sorties de Rachida Dati sur TF1 et BFMTV avec un montage électrique :

Durant la soirée du premier tour le 10 avril, c'est sur le plateau de France 2 devant Anne-Sophie Lapix que Rachida Dati avait été impitoyable, assurant comme à son habitude le show et refusant de manier la langue de bois. Elle n'avait pas épargné avec sa colère légendaire une autre femme politique, Sandrine Rousseau d'Europe Ecologie les Verts.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image