Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

25e Victoires de la Musique : infiltrez les coulisses aux côtés des vainqueurs... et regardez les plus belles prestations de la soirée !

5 photos
Lancer le diaporama
Le coeur de l'industrie phonographique française a battu, hier soir, pour la 25e cérémonie des Victoires de la Musique : une soirée qui a été marquée par les couronnements[/article] de Benjamin Biolay, Izia Higelin et Olivia Ruiz [article=51363](avec deux trophées chacun) , mais aussi par la triple récompense de Coeur de Pirate pour son titre Comme des enfants...

Tout au long de cette soirée, nous avons savouré des prestations diverses et variées : du long solo de Stevie Wonder - qui valait son pesant d'or puisque son coût à France Télévisions serait estimé à 200 000 euros - au piano-voix de Coeur de Pirate, en passant par la prestation 100% pur rock d'Izia Higelin, sans oublier la pétillante Charlotte Gainsbourg - repartie bredouille ! - et le vibrant hommage rendu à Michael Jackson. Des moments d'émotion que nous vous proposons de revivre en vidéo !

Du côté des coulisses, les artistes qui ont été récompensés y vont de leurs commentaires... A commencer par l'une des grandes gagnantes de cette soirée, Olivia Ruiz. Après son plébiscite en 2007 - elle remportait deux Victoires -, elle a doublé la mise hier soir avec deux nouvelles statuettes : en coulisses, elle a laissé éclater sa joie... "Quelque part, c'est une petite revanche familiale. Ça légitime la place de ma famille et la mienne en France, même si on est des importés", déclare-t-elle. Un message destiné au Ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale ? "Ces deux récompenses sont une reconnaissance extraordinaire", poursuit-elle avant d'adresser une pensée aux enfants du Burkina-Faso pour qui son frère construit actuellement une école.

Charles Aznavour, président de cette 25e cérémonie des Victoires de la Musique, qui remettait une Victoire d'honneur à Stevie Wonder pour l'ensemble de sa carrière hier soir après en avoir lui-même reçu une, y est allé de son petit commentaire... et semble optimiste quant à la nouvelle génération de chanteurs francophones : "Il y a une belle relève. Ce n'est pas la nouvelle vague, c'est la continuité du patrimoine avec leurs manières à eux et leur modernisme. C'est une belle jeunesse en plus. C'est agréable de les voir et de les entendre. (...) Ce ne sont pas mes héritiers, ce sont nos héritiers. Ils sont dans le groupe avec Charles Trénet comme patriarche, avec Bécaud, Brassens, Brel, Nougaro, Béart, Barbara", a-t-il commenté en coulisses.

Récompensé par une Victoire d'honneur lui aussi, Hugues Aufray prend cette distinction tant attendue avec philosophie puisqu'il s'agit là de sa "première Victoire en 50 ans de carrière et 25 ans d'existence de ces récompenses". Il poursuit : "La morale de la fable est sans doute que patience et longueur de temps font plus que force ni que rage."

Et puis, la parole fut donnée devant la presse à Benjamin Biolay, l'un des grands vainqueurs de ces 25e Victoires de la Musique, qui a hérité de deux trophées parmi les plus prestigieux. Une double-consécration qui l'a poussé à déclarer : "Ces deux victoires, c'est un peu ahurissant". Et d'ajouter : "Être reconnu par mes pairs ne faisait pas partie de mes plans dans la vie. (...) J'ai toujours suivi ma route comme j'en avais envie et finalement, ce n'est peut-être pas la plus mauvaise façon."

Biolay a remporté la Victoire de l'Artiste interprète masculin, avant de regagner la scène pour s'emparer de celle de l'Album de l'année pour son dernier opus La Superbe : le premier paru sous son nouveau label Naïve (le même qu'une certaine... Carla Bruni !).

Enfin, du côté des loges, comme le veut la tradition des Victoires de la Musique, c'est sous une gigantesque tente (2 000 m²) que les coulisses et loges étaient installées. Les journalistes et artistes étaient, après la cérémonie, conviés au club-scène Le Réservoir, près de la Place de la Bastille, pour un after à la hauteur de l'événement.

JO
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel