Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Adam Levine comme Mick Jagger, à moitié nu et entouré de filles à moitié nues

20 photos
Lancer le diaporama
Adam Levine de Maroon 5 se frotte à Mick Jagger dans le clip de Moves like Jagger , quatrième single extrait de l'album Hands all over , réalisé par Jonas Akerlund et incorporant des images d'archives.

Pendant que le très sexy Gabriel Aubry, ex d'Halle Barry, s'offraient quelques roulades dans la paille avec Anna Vyalitsina, la bombesque girlfriend d'Adam Levine, ce dernier profitait de son rapprochement avec Christina Aguilera, sa collègue jurée dans le télé-crochet américain The Voice, pour l'inviter sur Moves like Jagger, quatrième extrait de l'album Hands all over paru fin 2010 publié sur sa réédition augmentée, après Misery, Give a little more et Never gonna leave this bed.

Dévoilé en juin dans l'émission The Voice, Moves like Jagger, titre produit par le Suédois Shellback (Britney Spears, Pink, Ke$ha) et Benny Blanco (Katy Perry, Ke$ha), a permis à Maroon 5 et à Xtina par la même occasion de renouer avec le sommet des charts, retrouvant le top 10 des singles aux Etats-Unis pour la première fois depuis 2007 et Makes me wonder pour le groupe et 2008 et Keeps gettin' better pour la diva.

Si les allures dance-rock du morceau, marqué par un beat épais et collant, une guitare rythmique catchy typique de Maroon 5, un gimmick simili-sifflotement entêtant et un refrain percutant, ont façonné ce succès, le clip qui l'accompagne n'est sans doute pas pour rien dans l'engouement né autour de Moves like Jagger, qui, comme son titre ne le cache pas, rend un hommage vibrant au Jagger-style, au charisme bestial du leader des Stones sur scène. Signé Jonas Åkerlund, l'auteur remarquable des Ray of Light, Music et American Life de Madonna, des Paparazzi, Telephone et Yoü and I de Lady Gaga, de When Love Takes Over et Who's that chick pour David Guetta ou encore Hold it against me pour Britney Spears, il recourt notamment à des images d'archives de Mick Jagger dans ses oeuvres, avec préambule et épilogue vintage. Un régal.

C'est aussi ce même Jonas Akerlund qui avait dirigé en 2007 le très, très sexuel clip de Wake up call pour Maroon 5. Cette fois, il est plus question de débauche... d'énergie. Dans Moves like Jagger, l'excité Adam Levine, quant il n'exhibe pas son T-Shirt collector "Who the fuck is Mick Jagger ?" emprunté à son mentor de circonstance, fait le show à moitié nu (ses fans en attendaient plus...), entouré de filles à moitié nues, et d'une Christina Aguilera... bien habillée, dont la voix typée et puissante s'intègre parfaitement (une réhabilitation après l'échec de son Bionic) à ce track harassant, sur fond de star-spangled banner et d'Union Jack. Un clip de rock hero certes suspicieux, la confrontation du sex symbol californien et du rockeur anglais n'étant pas sépcialement probante, mais nettement moins déstabilisant que le western glauque illustrant la dernière oeuvre collaborative de Maroon 5, avec Lady Antebellum, Out of goodbyes.

Le choc de deux époques, une bonne dose de libido. Chicka chicka !

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image