Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Booba mécontent du boycott russe par Puma... il fait des menaces !

Booba mécontent du boycott russe par Puma... il fait des menaces !
Par Alexis Delidais Journaliste
Il explore, il butine comme une abeille, de fleurs en fleurs, à la recherche des meilleurs nectars et des ruches les plus agréables. Un brin hédoniste, son plus grand plaisir est de ravir ses lecteurs, que dis- je, ses amis
13 photos
Le rappeur Booba s'est déclaré opposé à la fermeture des boutiques Puma en Russie en sanction de la guerre menée envers l'Ukraine. Il reproche à la marque, dont il est une des égéries, de s'engager et menace de mettre fin à leur collaboration.

Habitué à tenir des propos à contre-courant voire provocateurs, le rappeur Booba a pris la parole sur son compte Instagram pour critiquer la décision de la marque Puma de fermer ses points de vente sur le territoire russe en réaction à l'invasion de l'Ukraine. Égérie de la marque allemande depuis 2020, Booba lui reproche de "faire de la politique"...

C'est une position qui fera sans doute réagir, et qui pourrait bien causer la fin du partenariat entre la marque Puma et le rappeur français exilé aux Etats-Unis, Booba. Alors que ce dernier donnait récemment de la voix dans un clash avec le rappeur Vald, il s'attaque à un nouvel adversaire qui n'est autre que son propre sponsor. Aussi sur Instagram, l'artiste originaire de Boulogne-Billancourt a déclaré : "Puma, vous rompez je romps. Si vous faites de la politique nous devons en faire aussi. Mais sachez qu'en cas d'agression.... la riposte..... sera là....." Des menaces, rien que ça !

Un message aussi énigmatique que mystérieux sur les intentions réelles du rappeur, qui pousse ici à l'extrême le concept de neutralité politique. Il s'était déjà écharpé de la même manière avec le très décrié philosophe et écrivain - sous le coup d'affaires judiciaires - Tariq Ramadan en 2014 au sujet du conflit entre israéliens et palestiniens. Il avait alors invectivé sur Instagram : "Tous ceux qui croient aider la Palestine avec des posts Instagram, Facebook, etc., vous faites vraiment pitié, bande d'hypocrites. Pas d'politique ici. Si vous voulez aider, allez sur le terrain, bande de truffes, ou sinon fermez-la à jamais !"

Derrière cette apparente neutralité, l'interprète du titre Scarface semble néanmoins très complaisant avec la politique du dirigeant russe Vladimir Poutine de plus en plus qualifié de dictateur par le monde politique. Aussi dans la foulée il a publié une vidéo du candidat d'extrême-droite François Asselineau critiquant, sur le plateau d'On n'est pas couché devant Léa Salamé, l'organisation de l'OTAN. "C'était il y a 7 ans, François Asselineau faisait une synthèse imparable sur les conséquences d'appartenir à l'OTAN. Et les faits démontrent qu'il avait raison. Un allié qui n'envoie aucun soldat sur le terrain mais envoie des hashtags de soutien c'est presque un ennemi. Soit t'aides le bougre soit tu l'aides pas et tu te tais. À l'heure qu'il est Zelensky [le président ukrainien, NDLR] peut déposer plainte pour 'non assistance à personne en danger'" a-t-il ajouté en commentaire en plus du hashtag "Otan en emporte le vent."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image