Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Bonnet, émue, évoque Camille Muffat: 'J'ai un peu peur qu'on l'oublie'

Camille Muffat et Charlotte Bonnet sur le podium du 200m lors des championnats d'Europe à Chartres, le 25 novembre 2012
23 photos
Lancer le diaporama
Camille Muffat et Charlotte Bonnet sur le podium du 200m lors des championnats d'Europe à Chartres, le 25 novembre 2012
Charlotte Bonnet était "la petite soeur" de Camille Muffat. A l'aube de débuter les championnats du monde en Russie, la nageuse française revient sur ce qui a changé depuis la mort de la championne olympique.

Camille Muffat était sa meilleure amie, sa grande soeur. Depuis sa mort tragique survenue durant le tournage de l'émission Dropped, Charlotte Bonnet s'est imposée comme la star de la natation tricolore féminine qui débute ce 2 août les championnats du monde en Russie à Kazan. Pour L'Équipe Magazine, elle revient sur sa relation avec Camille Muffat et les conséquences de sa disparition...

La vie, c'est dur, cruel, injuste

Avril 2015 à Limoges. Engagées sur cinq courses, Charlotte Bonnet décroche cinq titres nationaux et se pose comme la nouvelle star de la natation française. Sur son bonnet de bain, un dessin représentant sa "grande soeur" Camille Muffat. Depuis la disparition de son amie, la nageuse qui défend les couleurs de Nice s'est transformée. Et tout ça "grâce" à Camille. Car au moment de prendre sa retraite sportive, la championne olympique l'avait obligée à poursuivre dans les bassins, à se surpasser pour atteindre son plein potentiel. "Maintenant, je me dis que j'ai encore moins le droit de me plaindre, de nager moins vite, explique-t-elle dans les colonnes de L'Équipe Mag. Je ne nage pas que pour elle, mais, après tout ce qu'elle a fait pour moi, elle et ses parents, je me dis que la seule façon de les remercier, c'est de nager vite. C'est pour ça que je me dois d'être forte."

Pour Charlotte, la mort de Camille a agit comme "un déclic", même si elle reconnaît qu'elle aurait "préféré que ce soit quelque chose d'autre". Depuis, la Française va vite. Très vite. "Je me sens moins faible", poursuit-elle, tout avouant craquer quand elle "pense à ça" : "Je me suis rendu compte que la vie, c'était dur, cruel, injuste, alors on n'a pas le droit de se plaindre, de ne pas être content de ce qu'on fait. C'est là où je me sens différente. Plus mature. C'est difficile à expliquer."

La preuve encore lorsque durant les obsèques de Camille, à la demande de la mère de cette dernière, elle a accepté de prendre la parole en public, elle qui avoue trembler de peur à l'idée de parler devant ne serait-ce que cinq personnes... "Mais je ne sais pas comment j'ai fait", dit-elle. Pas plus qu'elle ne saurait expliquer d'où vient cette énergie déployée aux Championnats de France en avril dernier. "Quand je regarde mes courses, comme tout ce que j'ai pu faire juste après son décès, je ne sais pas où j'ai puisé la force et le courage."

Je ne sais pas où j'ai puisé la force et le courage

Lors de son entretien avec L'Équipe Mag, Charlotte Bonnet revient également sur cette nuit tragique où elle a appris la mort de Camille, et les heures qui ont suivi face aux journalistes... "J'ai dû faire face aux journalistes le jour même parce qu'on ma dit que, de tout façon, je serais obligée de finir par y aller. Je me suis pointée à la piscine, ils étaient cinquante, j'ai dû répondre. J'ai dû faire face, mais à contre-coeur. On n'avait pas vraiment de détails, je n'avais pas dormi de la nuit, c'est arrivée à 19h30 en Argentine, je l'ai su très tôt, c'était super dur. En parler, c'était impossible", raconte-t-elle.

Et même si tout le monde à Nice se souvient de la nageuse, Charlotte Bonnet confie sa peur qu'on puisse oublier Camille Muffat. Alors la jeune fille, de six ans la cadette de Camille, a pris les choses en main avec l'aide de Sophie Kamoun, agent et amie de la nageuse décédée et des amis. "J'ai un peu peur qu'on l'oublie, oui. On va créer quelque chose pour ne pas l'oublier, révèle-t-elle. Une asso pour les petits ou pour former les jeunes à la natation, n'importe, mais quelque chose pour ne pas qu'on l'oublie (...) J'ai un peu gueulé, les choses ont bougé."

"On partageait tout, se souvient-elle. On a vécu trop de moments ensemble, moi, je sais que je ne l'oublierai jamais."

Charlotte Bonnet, un entretien à retrouver dans son intégralité dans les pages de L'Équipe Magazine du 1er août 2015

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

M. Pokora portant son fils Isaiah, photographié à Los Angeles le 11 février 2010. Le chanteur français s'est amusé de son air sévère, dans sa Story Instagram.
M. Pokora relève le défi du "#StayAtHomeChallenge" à Los Angeles le 17 mars 2020.
Nathalie Marquay donne des nouvelles de Jean-Pierre Pernaut dans "C'est que de la télé" (C8), 11 mars 2020
Tiago Tanti fait pipi dans le pot pour la première fois, mars 2020.
Bernard Tapie a réagi en direct dans L'Heure des pros sur C News, le 1er novembre 2019, à l'annonce à tort de sa mort la veille par le quotidien Le Monde.
Mike Horn invité sur le plateau de "Touche pas à mon poste" mercredi 11 mars 2020, C8
Sarah Lopez et Jonathan Matijas répondent aux questions de Purepeople.com
Mélanie Page raconte le jour de sa rencontre avec son mari Nagui, sur le plateau de "Je t'aime etc", le 10 février 2020.
Nabilla donne le bain à Milann, le 20 octobre 2019.
Tony Parker avec Alessandra Sublet dans la piscine de sa maison de San Antonio, pour le documentaire "Tony Parker confidentiel" diffusé le 24 mars 2020 sur TMC.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel