Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Chris Marker : Mort du réalisateur de La Jetée et Sans soleil

4 photos
Lancer le diaporama

Le cinéaste et intellectuel français Chris Marker est décédé le 29 juillet, le jour de ses 91 ans, à son domicile parisien du 20e arrondissement de Paris. Le critique de cinéma Jean-Michel Frodon a écrit sur Twitter : "Tristesse infinie : Chris Marker est mort." Réalisateur de courts et de longs métrages tels que La Jetée, Sans soleil, Le Joli Mai ou encore Le fond de l'air est rouge, il avait collaboré avec Alain Resnais, Costa-Gavras et Akira Kurosawa. Il sera incinéré dans l'intimité.

Figure discrète du cinéma mondial voulant éviter d'apparaître dans les médias, Chris Marker, né Christian-François Bouche-Villeneuve, a entamé sa carrière "au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pendant laquelle il a combattu dans la Résistance", précise Le Monde.fr. En 1953, il réalise avec Alain Resnais Les statues meurent aussi, documentaire esthétique et politique. La Jetée, court métrage qu'il réalise en 1962 et composé de photos fixes, invente un style et une nouvelle écriture cinématographique, mêlant science-fiction et réflexion sur le temps. Terry Gilliam déclarera s'en être inspiré pour L'Armée des 12 singes.

Les affres du monde captiveront l'artiste qu'il est puisqu'il s'intéressera à chroniquer l'après-révolution cubaine (Cuba si ! en 1961) et participera au film collectif avec Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Joris Ivens, Loin du Vietnam, réalisé contre l'intervention des Etats-Unis en Asie du Sud-Est.

"Grand moraliste, Chris Marker avait le regard d'un ethnographe engagé, soucieux de styliser son écriture cinématographique. Ecrivain, photographe, auteur de nombreux collages qu'il envoyait à ses amis de par le monde, au Japon, en Amérique et partout ailleurs, en se servant des nouvelles technologies et d'Internet, grand voyageur solitaire, Chris Marker, figure libre et souveraine, aimait entretenir le mystère sur sa personne, refusant d'être photographié ou de présenter ses propres films," lira-t-on dans un communiqué de presse de la Cinémathèque française.

Chris Marker avait présenté sur la Croisette Le Joli Mai en 1963 dans la section parallèle Réalisation qui a obtenu le prix de la Critique Internationale - FIPRESCI, en 1985, A.K. dans Films présentés à Cannes dans Un Certain Regard Commentaires et en 2009, Loin du Vietnam a figuré dans Cannes Classics. Le président du Festival de Cannes, Gilles Jacob, a déclaré sur Twitter : "Esprit curieux, cinéaste infatigable, poète amoureux des chats, vidéaste, personnage secret, immense talent, sommes orphelins de Chris Marker." Fuyant les journalistes et les photographes, Chris Marker "était un homme profondément honnête, politiquement et cinématographiquement", a dit au Monde l'un de ses proches, le cinéaste Costa-Gavras.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image