Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Clovis Cornillac, Lilou et leur 'bébé' : Couple craquant face à Mélanie Bernier

27 photos
Lancer le diaporama
Avant-première du film Un peu, beaucoup, aveuglément à Paris, le 4 mai 2015.

Après une tournée aux quatre coins de la France, l'équipe du film Un peu, beaucoup, aveuglément s'était donné rendez-vous à Paris pour la grande et ultime avant-première française ce 4 mai. Autour d'un Clovis Cornillac réalisateur et acteur de cette comédie romantique, le cast a fêté comme il se doit la fin d'une belle aventure qui doit maintenant se concrétiser dans les salles dès le 6 mai.

À peine marqué par un agenda bien rempli, entre la tournée française de son long métrage, la présentation à Los Angeles (le film a remporté le prix du public au prestigieux festival de Colcoa) et sa pièce La Contrebasse, Clovis Cornillac ne pouvait pas manquer pareil rendez-vous. Devant la grande salle du Gaumont Opéra, remplie de spectateurs – dont certains amis très proches –, l'acteur et metteur en scène de 47 ans n'a pas caché son émotion.

Mais avant de présenter le film au public, Clovis Cornillac s'est prêté au jeu du photocall, entouré des siens. Sous les yeux de la délicieuse Lilou Fogli, son épouse à la ville, coscénariste du film et actrice dans ce dernier, l'acteur papa de trois enfants est aux anges. Philippe Duquesne a répondu présent, la craquante Mélanie Bernier également. Face aux photographes, les deux tourtereaux ne cachent pas leur bonheur. Le sourire très large, Lilou Fogli pose fièrement aux côtés du père de son petit garçon Nino (bientôt 2 ans). À leurs côtés, Mélanie Bernier n'est pas là pour tenir la chandelle. La jolie comédienne, qui tient le deuxième rôle principal du film, avait sorti le grand jeu pour cette première, dans un pantalon bleu ample taille haute et une petite veste florale et satinée fermée d'un seul bouton. Sexy et chic à la fois.

"Plus long qu'un vrai bébé"

Au micro de Purepeople, Lilou Fogli évoque le "bébé" qu'elle a confectionné du début à la fin avec son chéri. "C'est beaucoup plus long qu'un vrai bébé, beaucoup plus corsé aussi parce qu'on ne sait pas si ça va aboutir, mais je suis vraiment heureuse et fière de voir un gros bazar dans la tête sur un écran, je trouve ça génial", nous confie-t-elle, visiblement épanouie et soulagée. Et de préciser qu'en tournage, l'étiquette d'épouse s'efface : "Je ne travaille pas avec mon mari, mais vraiment avec un metteur en scène. Mais il y a un tel respect et amour pour le cinéma que ça ne pose aucun problème, et c'est même très agréable d'avoir le même emploi du temps." Quant à leur collaboration en plateau, elle semblait facile : "Il était serein, il savait où il voulait aller, donc pour nous c'est très réconfortant", nous confie la comédienne marseillaise qui serait prête à dire oui de nouveau à son mari "si le projet en vaut la chandelle". "Mais ce n'est pas un but en soi. Ce sera le hasard."

Le stress était palpable au moment de dévoiler au public parisien Un peu, beaucoup, aveuglément. Avant d'entrer dans la salle, sur les marches qui emmèneront l'équipe du film sur scène, Clovis Cornillac est concentré. Moins silencieuse, Mélanie Bernier fait part de son excitation et motive les troupes. "C'est la dernière ligne droite, c'est la dernière première", lâche la belle au sourire communicatif, motivée comme jamais. "J'ai l'habitude de pleurer aux premières", nous confie Lilou, la voix légèrement tremblante, avant que Clovis Cornillac, soucieux de remercier tous ceux qui ont aidé dans le projet, n'appelle ses acolytes à l'écran...

Le pitch du film : Lui est inventeur de casse-têtes. Investi corps et âme dans son travail, il ne peut se concentrer que dans le silence. Elle est une pianiste accomplie et ne peut vivre sans musique. Elle doit préparer un concours qui pourrait changer sa vie. Ils vont devoir cohabiter sans se voir...

Christopher Ramoné

Bande-annonce du film Un peu, beaucoup, aveuglément.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel