Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dans la maison : Fabrice Luchini manipulateur ou manipulé ?

9 photos
Lancer le diaporama
Après avoir dépassé les 2 millions d'entrées avec la comédie Potiche, le réalisateur François Ozon a réuni un trio génial du cinéma français : Gérard Depardieu, Catherine Deneuve et Fabrice Luchini, des pointures entourées de figures tout aussi alléchantes, à savoir Karin Viard, Jérémie Renier et Judith Godrèche. Dans son nouveau film, le réalisateur malin retrouve Luchini et sa finesse pour une oeuvre plus sombre, Dans la maison. Présenté au cours de différentes manifestations, le film a déjà récolté le prix Fipresci à Toronto et le Coquillage d'or à San Sebastiàn.

Dans la maison est construit comme un thriller : un garçon de 16 ans s'introduit dans la maison d'un élève de sa classe et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables.

Ce long métrage intrigant est librement adapté de la pièce espagnole de Juan Mayorga, Le Garçon du dernier rang. Le réalisateur François Ozon a dû retravailler les dialogues afin de les rendre plus naturels pour le cinéma et a même pensé un temps à transposer son histoire au Royaume-Uni. Drame policier, son film se veut néanmoins inscrit dans la normalité : "L'idée était de rendre extraordinaires ces choses banales par la manière de les raconter et de les filmer, de faire monter la tension par la mise en scène [...], de jouer sur la confusion entre le réel et la fiction", explique le cinéaste. Il a également pu utiliser son expérience indirecte de l'enseignement, lui dont les parents sont professeurs.

Devant la caméra, Fabrice Luchini a pleinement pris possession de son rôle : "Dans certaines séquences, [Fabrice] aimait tellement son personnage et le comprenait si intimement qu'il rajoutait des phrases, je ne pouvais plus l'arrêter", se rappelle le réalisateur, qui l'a tout de même empêché de trop "mettre son grain de sel." Aux côtés de l'acteur, une belle distribution formée par Kristin Scott Thomas, Emmanuelle Seigner, Denis Ménochet et le jeune Ernst Umhauer.

"Dans la maison", en salles ce mercredi 10 octobre
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel