Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Doc Gyneco en duo avec Keenan Cahill : La vidéo fait un flop, il se défend

8 photos
Lancer le diaporama

Disparu du devant de la scène depuis plusieurs années, Doc Gyneco est bien décidé à faire son come-back. Le rappeur, qui assurait récemment "aller mieux", souhaite ainsi monter un spectacle autour de ses anciens tubes, comme il le confiait récemment au Parisien. Pour prouver à ses fans qu'il est plus en forme que jamais pour son retour, le Doc a également fait un petit duo avec Keenan Cahill, jeune star du play-back et coqueluche du web. Malheureusement, le rappeur semble loin d'être en forme et l'effet tombe à plat...

Dans cette vidéo tournée il y a plusieurs jours, Doc Gyneco reprend avec Keenan Cahill son célèbre tube Passement de jambes, qui figurait sur son album culte Première Consultation, sorti en 1996. Mais malgré toute la nostalgie et la sympathie que l'on peut avoir pour le rappeur, le résultat fait peine à voir. La voix fatiguée et le flow hésitant, le Doc oublie même quelques paroles, laissant place à des blancs plus que gênants. Assis à ses côtés, Keenan Cahill tente de faire bonne figure, mais semble se demander ce qu'il fait là. Et nous aussi, tant le malaise se fait tristement ressentir tout au long de la vidéo.

Face aux critiques, Doc Gyneco s'est défendu sur Twitter, niant avoir oublié ses paroles. "Je n'oublie pas les paroles de mes titres. C'est en moi. Le duo avec mon copain @KeenanCahill est fait à la cool. Mais ému par ce gosse", s'est justifié le rappeur, jeudi 21 janvier, sans pour autant convaincre les internautes.

Invité il y a quelques semaines au micro de Nikos Aliagas sur Europe 1, Doc Gyneco était revenu sur sa descente aux enfers après son soutien à Nicolas Sarkozy durant la présidentielle de 2002. Le rappeur confiait être toujours marqué par les critiques et sa traversée du désert. "On s'en sort pas... Déjà, il faut redescendre tout en bas. J'ai touché le fond. Si tu en réchappes, c'est comme un coma, c'est ou tu te réveilles ou tu te réveilles pas, j'essaye de m'en sortir en essayant d'oublier mais ça revient", confiait le rappeur, qui, espérons-le, remontera la pente.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel