Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

EnjoyPhoenix malmène Gabriel Attal en live : elle le recadre sur un point important

EnjoyPhoenix malmène Gabriel Attal en live : elle le recadre sur un point important
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
12 photos
Pour la première diffusion de l'émission "#SansFiltre" en live sur YouTube et Switch, le mercredi 24 février 2021, EnjoyPhoenix n'a pas été tendre avec Gabriel Attal. Elle a notamment dénoncé le fait que le porte parole du gouvernement n'a pas invité de journalistes à suivre ces débats...

Le clan Macron semble déjà être entré dans la campagne présidentielle de 2022. Avec la Covid-19 - et comme l'a prouvé la campagne de Joe Biden -, tout se fera sur Internet. En lançant un challenge à McFly et Carlito et en attribuant une émission sur Twitch à Gabriel Attal, le porte parole du gouvernement, Emmanuel Macron met en place les outils de sa réélection.

Pour la première de son émission #SansFiltre, diffusée en direct sur YouTube et Twitch le mercredi 24 février 2021, Gabriel Attal a choisi d'évoquer la crise étudiante. Les influenceurs Fabian, Elise & Julia, Malek Délégué ou encore EnjoyPhoenix - qui avait travaillé avec Brigitte Macron sur le harcèlement scolaire - ont tous dénoncé des "étudiants en galère" qui "crèvent la dalle" et redoutent des "diplômes en carton".

Face à Gabriel Attal qui soulignait l'existence du "plan jeune", ses "30 000 offres de stage" et "repas à un euros" - dont le maigre contenu a été dénoncé sur les réseaux sociaux -, Marie Lopez a dénoncé le fait qu'aucun journaliste ne soit présent sur le plateau. "Je ne suis pas journaliste. D'ailleurs, je trouverais ça super que la prochaine fois il y ait un journaliste, un jeune, ou au moins quelqu'un qui est étudiant pour aborder ces questions, qui soit là pour rétorquer, parce que ce n'est pas mon métier. Je viens juste poser les questions que ma communauté aimerait mettre en avant", a expliqué la vlogeuse.

EnjoyPhoenix a été assez critique. "Où sont passés les 7 milliards d'euros" attribués à la lutte contre la pauvreté étudiante ? "Ce qui dérange, c'est ce manque de transparence. Lorsque qu'on dit 'on donne tant', oui, mais où ça va ? Jusqu'à ce que ça arrive dans leur vie de tous les jours, qu'est-ce qu'il se passe ?", a-t-elle questionné, lançant ainsi un vif débat sur l'apprentissage.

Gabriel Attal est resté très à l'écoute des témoignages et des demandes des différents influenceurs. Près de 200 000 spectateurs ont suivi la première émission de #SansFiltre. "Une belle première, des points à améliorer évidemment mais le plus important était là : des débats vraiment sans filtre !", a félicité le porte-parole du gouvernement sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, beaucoup ont souligné le franc-parlé de Marie Lopez, même qualifiée de "reine des étudiantes".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image