Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

François Hollande poussé par ses enfants et Ségolène Royal à ne pas se représenter ?

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
9 photos
François Hollande témoigne ce 10 novembre 2021 au procès des attentats du 13 novembre 2015. Il a été cité comme témoin par une association de victimes, Life for Paris, partie civile. Des événements qui ont marqué à jamais l'ancien président de la République et qui expliqueraient aussi pourquoi sa famille lui a conseillé de ne pas se présenter aux présidentielles de 2017.

Le 1er décembre 2016, François Hollande annonce en direct depuis l'Elysée qu'il ne briguerait pas un second mandat. Dans un message aux tons graves, il fait le bilan de son action quelques mois avant la fin de sa présidence et cite un seul regret, celui de la déchéance de nationalité. Son successeur sera Emmanuel Macron, son ancien ministre de l'Economie qu'il n'avait pas prévu de voir à cette place. Dans son dernier livre, Affronter, l'ex-président n'est pas tendre avec son successeur, estimant avoir été trahi. Mais l'actuel chef de l'Etat n'est pas le seul à incriminer dans la non-représentation de Hollande à un nouveau quinquennat. Selon L'Opinion, sa propre famille l'a poussé à ne pas se faire réélire, tandis que les attentats du 13 novembre l'avaient profondément affecté.

Les sondages n'étaient pas tendres avec François Hollande durant son mandat présidentiel. Toutefois, sa décision de ne pas se représenter en 2017 n'est pas seulement liée à sa faible popularité, ni aux luttes internes au sein de la gauche. En effet, les conseils de son ex-femme Ségolène Royal et de leurs enfants, Thomas, Flora, Clémence et Julien, auraient influé sur son choix. "Il y avait quelque chose de plus personnel dans sa décision", explique un proche de l'ancien président à L'Opinion. Sa famille aurait conseillé à François Hollande de ne pas se représenter pour son bien. Affaibli physiquement et moralement après les attentats du 13 novembre 2015, il n'aurait pas été en capacité à l'époque de supporter la bataille électorale. En promotion pour son nouvel ouvrage, Affronter, l'ancien dirigeant socialiste laisse entendre qu'il aurait finalement dû se représenter, pour faire-valoir son expérience. Mais l'histoire en a décidé autrement.

Les séquelles du 13 novembre

Ce 9 novembre 2021, près de six ans après les faits, François Hollande témoigne au procès des attentats du 13 novembre 2015. Il a été cité comme témoin par une association de victimes, Life for Paris, partie civile. Sur le plateau de France 2 en septembre dernier, l'homme politique de 67 ans était revenu sur le drame. L'ancien président de la République avait expliqué sa décision de ne pas faire évacuer le Stade de France, où il se trouvait quand la première bombe a explosé à proximité du stade : "Il ne fallait surtout pas créer une panique. Dès lors que j'ai su que le stade était sécurisé [...], qu'il n'y avait plus de danger à l'intérieur du Stade de France, j'ai demandé que le match reprenne. Nous avons pu éviter ce que cherchaient les terroristes, c'est-à-dire créer un effet de peur." Difficile pour lui de prendre la mesure de l'ampleur de la tragédie qui se déroulait, même s'il avait un compte-rendu minute par minute des événements. "Les trois ou quatre jours après [...], on a un moment où on se dit : 'Qu'est-ce qu'on vient de traverser ?' On se demande : 'Est-ce que c'est vraiment fini ?'", confiait alors le compagnon de Julie Gayet, marqué à jamais.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image