Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gaspard Ulliel très séduisant pour faire la cour aux Oscars

Gaspard Ulliel - Avant-première du film "Saint Laurent" à Hollywood dans le cadre de l'AFI Fest, le 11 novembre 2014.
12 photos
Lancer le diaporama
Cette année, l'AFI Fest, le festival de l'American Film Institute, projette 118 films ! Parmi eux, il y a neuf des longs métrages en lice pour la catégorie meilleur film étranger des Oscars. Marion Cotillard a défendu en beauté Deux jours, une nuit, au nom de la Belgique - pourrait-elle aussi être nommée, encore, comme meilleure actrice ? - face à Leviathan du Russe Andrey Zvyagintsev et Timbuktu du Mauritanien Abderrahmane Sissako. Mais mardi 11 novembre au soir, où l'on pouvait également voir The Homesman avec Hilary Swank, c'était l'heure de la projection de Saint Laurent de Bonello.

Sur le plan des entrées au box-office, le constat est sans appel. Entre les deux biopics sur le créateur icônique Yves Saint Laurent sortis à quelques mois d'intervalle, c'est le long métrage réalisé par Jalil Lespert, avec Pierre Niney en premier rôle, qui remporte la victoire avec 1,6 million d'entrées. Sorti au mois de septembre, le Saint Laurent de Bertrand Bonello a récolté 235 000 entrées. Mais si le film ambitieux de Bonello n'a pas envoûté autant de spectateurs qu'on aurait pu l'espérer, il se rattrape autrement : présenté au Festival de Cannes, il représente la France pour les Oscars 2015.

C'est ainsi que le séduisant Gaspard Ulliel est venu à Hollywood pour présenter le long métrage à l'AFI Fest, lui qui a côtoyé quelque peu l'univers hollywoodien avec son rôle dans Hannibal Lecter : Les origines du mal, en 2007. A ses côtés, la belle Aymeline Valade, qui a fait ses premiers pas devant la caméra de Bonello, en jouant Betty Catroux.

Le Saint Laurent de Bonello s'attarde sur une décennie en particulier : 1967 - 1976. La rencontre de l'un des plus grands couturiers de tous les temps avec une décennie libre. Aucun des deux n'en sortira intact.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel