Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gilles Lellouche, réalisateur : Il plonge dans ''Le Grand Bain''

Catherine Deneuve disait de Gilles Lellouche et de son acolyte Jean Dujardin, aux commandes du film à sketch Les Infidèles, que les savoir réalisateurs était un acte "complètement aberrant", la comédienne précisant que "réaliser, c'est bien plus que savoir faire un champ-contrechamp", dans une interview pour Première. L'artiste avait, avec élégance, réagi à ces propos, rappelant son passif comme metteur en scène. A présent, il va pouvoir montrer à l'icône du cinéma avec son nouveau film, Le Grand Bain, qu'il n'usurpe pas son statut de réalisateur.

Le Film français rapporte en exclusivité la nouvelle réalisation de Gilles Lellouche. Ce sont ses producteur Alain Attal (les productions du Trésor) et Hugo Sélignac (Chifoumi productions) qui dévoilent son prochain projet, Le Grand Bain. Attal avait déjà produit Narco, le premier long métrage de Lellouche, tandis que Sélignac est l'un des producteurs de Ne le dis à personne, film du copain de Gilles, Guillaume Canet . Le casting n'est pas encore précisé et le tournage devrait démarrer fin 2014.

Dans son scénario, précise Le Film français, Gilles Lellouche "met en scène huit quadragénaires qui ont besoin d'évacuer leur rage, leur peine et leur mal être. Pour cela, ils se défoulent individuellement dans la rigueur des couloirs de nage de la piscine municipale de leur ville dortoir. "C'est dans l'odeur aseptisante de la javel que le hasard les fait se rencontrer. Et c'est exactement dans cet endroit anonyme que ces anonymes vont cesser de l'être. Ils cèdent leur solitude au profit d'une volonté collective. Ils vont accepter la possibilité de croire à nouveau dans un domaine inédit. Un exercice, jusque-là propriété de la gent féminine. Ils vont créer une équipe. Lucides quant à leurs possibilités, ils opteront pour une catégorie qu'ils imagineront plus sensible que physique. Cette idée à la con les fera renouer avec l'envie de vivre".

Aux critiques de Catherine Deneuve, Gilles Lellouche avait répondu, sur Europe 1 : je pense qu'elle m'a assimilé avec Jean pour le film Les Infidèles, en occultant les quinze ans de réalisation que j'ai derrière moi, comme le film Narco que j'ai fait avec Guillaume Canet et Benoît Poelvoorde, les 20 clips et pubs et deux courts métrages... Donc je pense avoir une toute petite légitimité en tant que réalisateur.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image