Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ingrid Chauvin "trop âgée" pour l'adoption : "Le projet ne marchera pas" (EXCLU)

Exclusif - Ingrid Chauvin Marraine de la 99e edition de la "Foire de Chatou" sur les antiquités et Brocante à Chatou.le 28 Septembre 2019. © Jlppa / Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Ingrid Chauvin Marraine de la 99e edition de la "Foire de Chatou" sur les antiquités et Brocante à Chatou.le 28 Septembre 2019. © Jlppa / Bestimage
Parents d'un petit Tom, bientôt 4 ans, Ingrid Chauvin et son époux Thierry Peythieu espéraient bien pouvoir agrandir la famille. Prêt à offrir tout son amour à un nouvel enfant, le couple s'est hélas retrouvé face à un mur. Entre deux tournages, la comédienne a accepté de nous en dire plus...

Purepeople : Est-ce que la pandémie du coronavirus vous a privée de nombreux projets professionnels ?

Ingrid Chauvin : Au contraire. Le confinement m'a permis de finaliser les corrections et les derniers écrits de mon livre, qui s'appelle Rêves d'enfants, qui va sortir le 11 juin 2020 aux éditions Michel Lafon. C'était plutôt bénéfique. Et puis ça m'a permis de rester collée à mon fils Tom, d'oublier une fraction de seconde la catastrophe mondiale...

De quoi va parler cet ouvrage ?

À la base, j'espérais qu'il serait consacré à l'enfant qu'on aurait adopté avec Thierry. Malheureusement, ça n'a pas été le cas. J'ai souhaité attendre la fin de notre agrément et j'ai voulu évoquer ce parcours et cette difficulté qu'est l'adoption en France, aussi et surtout cette protection de l'enfance qui dysfonctionne et qui mérite une grosse révision. L'année dernière, j'ai fait un documentaire sur l'adoption et j'ai passé toute une journée dans une pouponnière avec des enfants. J'ai été choquée. Pendant longtemps, j'ai gardé le souvenir de ces petits visages à l'esprit. Alors j'ai voulu éveiller les consciences.

Vous remettez beaucoup en cause la loi française à ce propos...

Les lois sont mal faites. Ces enfants ne sont pas adoptables parce que le lien du sang perdure. Alors qu'ils ne retournent pas nécessairement dans leur foyer biologique avec leurs parents. J'aimerais qu'on puisse trouver une solution pour eux, qui sont nés sous une étoile capricieuse et qui sont en manque d'amour énorme et qui vont passer pour la majorité toute leur jeunesse dans des familles d'accueil ou des foyers. Ce n'est pas une vie. Ça fait des adultes déséquilibrés. Je voudrais leur rendre hommage et essayer de leur réserver un avenir meilleur. Je pense que les mentalités doivent évoluer, on a des années et des années de retard.

Où en est votre propre projet d'adoption ?

Mon agrément est terminé depuis le mois de novembre dernier. Nous n'avons plus le droit d'adopter. Le projet n'a pas marché et il ne marchera pas. L'agrément ne se renouvellera pas parce qu'on est trop vieux. On est considérés comme trop âgés pour pouvoir le renouveler. Alors oui, c'est choquant. Mais encore une fois, on n'est pas à plaindre parce qu'on est une famille, qu'on a un fils. Je pense à ces gens qui ne peuvent pas en avoir, et tous ces enfants qui sont en demande. Il y a vraiment un gros souci... c'est complètement hallucinant.

Comment l'évoquez-vous avec votre fils, Tom ?

C'est très compliqué. Ça ne devenait plus un projet de couple, mais un projet de famille. On a été obligé d'en parler à notre fils. Il était très ouvert. Il avait 2 ans et demi, il me disait qu'on trouverait une petite soeur et qu'il lui prêterait ses jouets. C'est ancré dans son esprit et ses désirs. Il est très attaché aux enfants. Alors, on n'a pas encore osé évoquer le fait que ça ne serait pas possible, parce qu'il ne nous a pas posé la question. Mais arrivera le moment où on sera obligé de le lui dire. Ce sera une déception pour lui, une frustration.

Votre livre est dédié à votre famille, dont votre fille Jade. Vous a-t-elle accompagnée pendant cette démarche ?

Elle m'accompagne toujours. Elle m'apporte la force d'oser écrire, d'oser défendre ces enfants. Depuis son départ, j'ai le sentiment que ma fille m'aide, quoi que je fasse dans la vie. Que ce soit beau ou difficile, elle m'accompagne dans mon quotidien. Quoi que je fasse, elle est là.

Propos recueillis par Yohann Turi. Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Lola Marois en interview pour "Purepeople.com". Elle nous parle de son confinement à Paris, avec son mari Jean-Marie Bigard et leur deux enfants. Avril 2020.
César 2020 : tapis rouge sous tension et réactions partagées des gagnants au micro de Purepeople.com. Le 28 février 2020.
Lolita Séchan raconte que quelqu'un lui a "volé son identité" et s'est fait passer pour elle sur l'application AdopteUnMec. Le 3 mai 2020.
Pierre-Jean Chalençon en interview pour Purepeople.com, le 4 mars 2020. Il évoque cette leucémie qu'il a subi il y a dix ans.
Black M : Qui est sa femme Léa Djadja ?
Pierre Perret dans "Vivement dimanche", le 12 juillet 2020, sur France 2
Mohamed Bouhafsi, rédacteur en chef football à RMC Sport et BFMTV, battu par son père dans son enfance, a témoigné sur BFMTV le 21 avril 2020.
Extrait de l'émission "De quoi j'me mêle" diffusée samedi 18 janvier 2020 - C8
La candidate Véronique débarque dans "N'oubliez pas les paroles", lundi 22 juin 2020 - France 2
Hélène Darroze, touchée par le coronavirus, évoque ses symptômes dans le "19.45" sur M6 - dimanche 17 mai 2020
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel