Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jessica Thivenin enceinte : "J'ai la haine, je suis dégoûtée", en larmes elle fait des révélations sur sa grossesse

12 photos
Voir 12 photos
Enceinte de son deuxième enfant, Jessica Thivenin risque une nouvelle fois d'être alitée. En pleurs, la maman de Maylone confie ses peurs et ses angoisses sur Snapchat. Effrayée à l'idée de revivre une grossesse compliquée, la femme de Thibault Garcia semble totalement désemparée.

Alors qu'elle prévoyait de partir retrouver sa famille en France début mai, Jessica Thivenin va sûrement devoir annuler son voyage à cause de son état de santé. Enceinte de son deuxième enfant avec Thibault Garcia, la maman de Maylone vit un début de grossesse particulièrement compliqué et angoissant.

Alitée quatre mois avant son accouchement lors de sa première grossesse, la candidate de télé-réalité risque encore de revivre cette dure épreuve comme elle l'a confié sur Snapchat le 26 mars 2021. Désemparée, elle indique que sa gynécologue lui a annoncé de mauvaises nouvelles. Elle explique : "J'ai envie de pleurer parce que moi je pensais que c'était bon, que je m'étais reposée et que j'allais pouvoir partir. Elle m'a dit : 'Non on verra si le col ne bouge pas on va voir'. Et je lui dit : 'Je vais être à nouveau alitée un jour ?' Elle m'a répondu oui, qu'il y avait de fortes chances vu la grossesse précédente..."

J'ai la haine

À bout de nerfs et les larmes aux yeux, elle poursuit : "Je suis au bout de ma vie, j'ai la haine je peux pas en vouloir parce que c'est pas grave mais quand on me dit "Il y a aucune grossesse qui est pareille t'inquiètes pas' j'ai la haine, j'ai la haine. Et même si parfois je me dis 'Mais non ça va aller tranquille' bah non j'ai la haine en fait. Je suis dégoutée. Alors oui je sais que j'ai pas le droit de me plaindre parce que certains n'arrivent pas à avoir des enfants mais ça me soûle. J'aimerais qu'elle me dise 'Oui c'est bon tu vas pouvoir aller en France, le fait de faire le cerclage c'est bon.'"

Pour rappel, Jessica doit se faire poser un cerclage dans quelques jours. Cette technique maintient le col de l'utérus afin qu'il ne s'ouvre pas trop vite et évite donc une potentielle fausse couche. Stressée d'être encore alitée malgré le cerclage, elle déclare : "J'ai envie d'être sûre de ne jamais revivre l'alitement, j'ai envie d'avoir une grossesse normale, j'ai envie de vivre normalement. Après mon mari me dit 'C'est pas grave c'est le deuxième enfant qu'on va avoir après ce sera génial' mais c'est dur quoi. J'étais tellement positive. Tout le monde me disait 'T'inquiètes pas deux grossesses ne sont jamais pareilles' Je suis pas bien. J'aimerais courir avec mon fils au parc. J'ai l'impression je ne sers à rien et je vais louper plein de trucs, ça me fait trop de la peine." Une douloureuse épreuve pour Jessica et toute sa famille.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image