Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jessie J : Entourée de lasers, avec David Guetta dans un clip très dark

7 photos
Lancer le diaporama

Récemment, une agression a sali l'image son dernier concert à Londres, alors Jessie J avait besoin de se remettre sur pied et de faire parler d'elle uniquement pour sa musique.

La chanteuse anglaise de 24 ans vient de sortir son nouveau single accompagné d'un clip, Laserlight. C'est avec le très demandé DJ français David Guetta que la jeune femme a voulu travailler sur ce titre. Le résultat est que plus réussi.

Son album Who You Are cartonne, Jessie J en a déjà vendu plus de 900 000 exemplaires, le clip de Laserlight vient donc à point pour booster la chose et relancer les ventes, d'autant qu'il est soutenu par un David Guetta en grande forme.

Sombre, mais porteur d'espoir, à l'image du morceau, le clip met en scène la chanteuse actuellement en tournage pour la version anglaise de l'émission The Voice, dans le rôle qui lui va le mieux : celui de la jeune femme sexy torturée mais qui va mieux à la fin. Égérie de la marque Vitamin Water, Jessie J, entourée de lasers, se débrouille quand même pour placer une bouteille de la fameuse boisson dans son clip, bien qu'il n'y ait aucun rapport...

Le morceau est résolument créé pour faire danser dans les clubs. Avec un fond triste. Jessie J l'explique elle-même : "Pendant sept années, avant que je ne signe mon contrat musical, j'étais au bout du tunnel et effrayée de ne pas en sortir, c'est pour ça que j'ai écrit de la musique upbeat. C'était une façon de m'échapper de ce que je ressentais. Maintenant que je suis plus heureuse, je n'aurais pas peur d'utiliser ma souffrance. Mais d'une bonne façon : ça sera moi en train de dire que c'est normal de ne pas être au top. Toutes les chansons n'ont pas besoin d'une fin heureuse !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image