Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Karin Viard est une vraie gaffeuse... Elle avoue sa pire bourde !

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Karin Viard lors du festival de Venise en septembre 2010
4 photos
Lancer le diaporama
Karin Viard est une gaffeuse, elle le dit elle-même ! C'est surtout une passionnante actrice, dont la filmographie navigue merveilleusement entre drames et comédie. En interview, son charme est aussi puissant quand elle se livre avec spontanéité au journaliste de Têtu. Extraits.

A l'affiche de Potiche (10 novembre au cinéma) face à Catherine Deneuve - qui a fait la couverture sexy de Têtu -, Gérard Depardieu ou encore Fabrice Luchini - à qui elle avait donné la réplique dans Les Invités de mon père -, elle nous offre encore une fois une truculente prestation de secrétaire. L'actrice ne tarit pas d'éloge sur le réalisateur, François Ozon : "Le second degré vient aussi beaucoup de François Ozon. Ça m'est déjà arrivé d'être mise en scène par des homos, et j'aime toujours le regard qu'ils posent sur la femme que je suis. Ils me rendent superfemme." Pour elle, Ozon est "hyperséduisant pour les hommes comme pour les femmes" et elle ajoute avec humour : "Je pense même qu'il pourrait séduire une table."

Avec sa drôlerie, il est certain qu'elle était la plus amusante lors du tournage, ce qu'elle confirme avec enthousiasme. Rigolote, Karin Viard avoue également être une énorme gaffeuse, confirmant la terrible information : elle a offert en Inde des chaussures à un cul-de-jatte... "J'ai compris ce que ça voulait dire que de vouloir rentrer sous terre. Je suis très gaffeuse. Par exemple, s'il y a un truc qu'il ne faut pas dire, c'est sûr, dans les trois secondes, je l'ai dit." Par ailleurs, si elle est drôle, elle avoue : "Je n'ai pas un caractère hyperfastoche."

Pour le mot de la fin est cash et fun, comme elle, quand on lui demande ce que ça lui fait d'être interviewée par Têtu, elle qui est parfois considérée comme une icône gay : "Je déteste les pédés, moi ! [rires] Mais non, je rigole. Je vous avoue que je ne vous lis pas tous les matins, mais autant que je me souvienne, c'est un magazine assez libre, alors je vote pour !" Et nous, on vote pour Karin Viard.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Karin Viard dans le magazine Têtu du mois de novembre.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image