Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La guerre des Guerres des boutons : qui est le grand gagnant ?

Au mois de septembre, le cinéma français connaissait une situation surprenante, voire ubuesque : les sorties, à une semaine d'intervalle, de deux films adaptés du même roman de Louis Pergaud, La Guerre des boutons. Ainsi, le 14 septembre débarquait La Guerre des boutons de Yann Samuell (Jeux d'enfants), avec Mathilde Seigner et Eric Elmosnino, puis le 21 septembre, Christophe Barratier (Les Choristes) dévoilait La Nouvelle Guerre des boutons, avec Guillaume Canet et Laetitia Casta. Après plus d'un mois d'exploitation, quel bilan peut-on tirer ?

Si l'un des films a fait plus d'entrées en moins de semaine, les résultats restent relativement similaires. Ainsi, La Nouvelle Guerre des Boutons de Barratier, produite par Thomas Langmann (fils de feu Claude Berri), a réalisé 1 401 109 entrées au 25 octobre. Sorti plus tard que la version de Samuell, produite par Marc du Pontavice, il a réussi à prendre les devants, mais sans un écart significatif. En effet, le concurrent Samuell a attiré 1 395 477 spectateurs dans l'Hexagone.

Comme nous l'avions déjà évoqué, aucun des deux films ne peut se targuer d'avoir été le grand gagnant de cette guéguerre des boutons qui a monopolisé plusieurs semaines près de mille salles en France. Pas d'échec, pas de victoire, on serait presque tenter de dire "beaucoup de bruit pour rien"...

D'autres films français, plus audacieux, font des éclats dans les salles actuellement. Polisse braque le box office avec plus de 630 000 entrées en une semaine, tandis que The Artist, avec Jean Dujardin, va bientôt dépasser le million avec, en trois semaines de présence, 842 278 billets vendus. Enfin, Un monstre à Paris, avec les voix de Vanessa Paradis et Matthieu Chedid, bénéficie des vacances scolaires et atteint 755 314 entrées. Mais c'est sans compter sur le Tintin de Steven Spielberg qui vient tout exploser.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Issa Doumbia victime de racisme et de grossophobie : règlement de comptes "hors caméras"
Issa Doumbia victime de racisme et de grossophobie : règlement de comptes "hors caméras"
Maxima des Pays-Bas de sortie en famille : la reine ose la robe en transparence pour ses 50 ans
Maxima des Pays-Bas de sortie en famille : la reine ose la robe en transparence pour ses 50 ans
Arthur papa fier : Aaron et Manava complices, une rare photo dévoilée
Arthur papa fier : Aaron et Manava complices, une rare photo dévoilée
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image