Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laura Smet à 10 ans au concert de Johnny Hallyday : 'Ça me touche de revoir ça'

17 photos
Lancer le diaporama
Laura Smet se souvient de son père Johnny Hallyday au Parc des Princes en 1993. Une interview de l'émission "50 mn inside" sur TF1, le 15 novembre 2014.

Des projets plein la tête et de nombreux tournages. Laura Smet est plus que jamais de retour au cinéma. Après 96 heures et Yves Saint Laurent, la fille de Nathalie Baye et Johnny Hallyday sera bientôt à l'affiche d'Eden et de Tiens-toi droite. À cette occasion, elle s'est prêtée au jeu du portrait en 5 dates clés de 50 mn inside. Laura revient sur ce 18 juin 1993 où, à 10 ans à peine, elle découvrait que son père était une idole...

C'est une image mythique à la hauteur du personnage. En 1993, pour fêter ses 50 ans, Johnny Hallyday chante au Parc des Princes et a cette idée folle : arriver sur scène après avoir traversé le stade au milieu de ses fans. Autour de lui, 50 000 personnes en délire. La traversée est périlleuse. Dans les tribunes, une fillette de 10 ans au côté de sa maman, Nathalie Baye, et de son parrain, Dominique Besnehard. Ce dernier évoque dans 50 min inside l'enfance très protégée de Laura qui, à cet âge-là, ne se rendait pas bien compte de l'aura de son rockeur de papa. Revoir les images émeut la jeune femme de 30 ans qu'elle est devenue : "C'était un grand moment. Ça me touche encore de revoir ça. J'ai eu peur pour mon père ce jour-là. Moi j'étais en haut, je voyais mon papa qui commençait à se faire engloutir par la foule, les gens qui lui arrachait les cheveux..." C'est à ce moment précis que Laura comprend que Johnny est une immense star : "Non je ne le savait pas jusque-là. Je suis très fier de mon papa. Quand j'ai vu ça, je me suis dit : 'Ah oui quand même !' C'est un truc de dingue."

Si elle a chanté un très beau duo avec son frère David, Laura a choisi la comédie comme sa maman. Elles se donneront la réplique pour la première fois dans 10% de Cédric Klapish et Dominique Benehard sur les agents artistiques : "Nous jouons nos propres rôles, mais ce sont malgré tout des personnages, explique Laura Smet dans Version Femina ce week-end. On rêvait depuis longtemps de jouer ensemble. (...) J'espère que cet épisode donnera des idées aux réalisateurs de comédie..." De même, elle rêve de jouer au cinéma avec son père, mais pas question de chanter avec lui : "Non, ça serait too much ! Je ne me frotterai pas à lui sur ce terrain-là !"

Après une période difficile, que Johnny évoquait récemment avec beaucoup de pudeur et d'amour, Laura Smet prend de nouveau du plaisir dans sa vie et son métier. Dans Version Femina, elle se souvient de sa notoriété soudaine après le succès des Corps impatients et le chemin qu'elle a parcouru en tant qu'individu : "Cette expérience m'a beaucoup appris. Certaines personnes de mon entourage ont changé, d'autres, toxiques, sont arrivées. Je sortais d'une enfance très choyée et je n'étais pas assez blindée pour les affronter, mais maintenant je connais les pièges (...). Je crois qu'il faut savoir faire quelque chose de ses bonheurs comme de ses malheurs." Une jolie phrase. À méditer...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image